Les Lakers et Darvin Ham mécontents de l’arbitrage du Game 5

par 3 minutes de lecture
lakers
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Darvin Ham, l’entraîneur des Lakers, s’est montré contrarié par l’arbitrage du match 5, dans un contexte où la disparité des lancers-francs en faveur de L.A faisait débat depuis le début de la série.

 

Il est beaucoup question d’arbitrage dans cette demi-finale de playoffs opposant les Lakers aux Warriors. Après le Game 4, le coach des Warriors Steve Kerr avait critiqué la roublardise des Lakers et s’était montré frustré par l’arbitrage qu’il jugeait en la défaveur de son équipe.

Après le Game 5 qui a vu les Warriors revenir à 3-2 dans la série, c’est cette fois le coach de Los Angeles Darvin Ham qui n’a pas compris certaines décisions, comme il l’a expliqué devant les journalistes :

« On a tenté seulement 15 lancers-francs, alors que nous avons joué de la même manière que d’habitude. Franchement, je ne sais plus ce qu’est une faute »

 

Darvin Ham a aussi mentionné le fait que ses joueurs avaient été frappés au visage à de nombreuses reprises sans que les officiels ne le signalent.

 

Les tentatives de lancers francs ont été égales à 15 pour les deux équipes mercredi soir. C’est d’ailleurs la première fois depuis le début de la série que les Lakers n’ont pas atteint la ligne de réparation plus souvent que les Warriors. Ils ont eu un avantage de 103-51 dans les tentatives lors des quatre matchs précédents combinés. D’après le nombre de fautes sifflées, les arbitres n’ont pas favorisé Golden State. Les champions en titre ont commis une faute de plus que les Lakers dans le match (18-17).

Il est fort probable que les commentaires de Ham soient une sorte de stratégie après le mécontentement de son homologue de Golden State après la manche 4. Kerr jugeait que les arbitres étaient trop prompts à siffler son équipe pour des écrans illégaux.

Il avait déclaré :

« Ils ont compris comment générer des appels. Je pense qu’ils ont pris quelques risques et qu’ils ont été récompensés. Mais je dois voir les images. Peut-être que je me trompe. Peut-être qu’il s’agissait d’écrans illégaux, mais je n’en ai pas eu l’impression en regardant le match.

Les propos de Darvin Ham peuvent donc s’apparenter à une réponse à ceux de Steve Kerr afin de mettre la pression sur l’arbitrage avant le match 6 de vendredi ultra décisif. Celui-ci pourrait permettre aux Purple and Gold de mettre fin à la série et de se qualifier pour la finale de Conférence. Où alors permettre à la Dub Nation de revenir à hauteur de leur adversaire avant un éventuel septième match bouillant.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires