L’ajustement déterminant des Milwaukee Bucks après la blessure de Middleton

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Après la perte de l’une de leurs stars, les Milwaukee Bucks ont dû revoir quelque peu leur système pour repartir de plus belle. Bobby Portis a intégré le cinq majeur et depuis, la domination n’en est que plus grande. Zoom sur cet ajustement de Mike Budenholzer.

Mercredi 20 avril. Les Milwaukee Bucks reçoivent les Chicago Bulls pour le Game 2 de ce premier tour à l’Est. Tout ne se passe pas comme prévu pour les Daims : courte défaite et blessure de Khris Middleton. Chicago a repris l’avantage du terrain à la surprise générale et Mike Budenholzer se devait de réagir.

Pour le Game 3, le coach des Milwaukee Bucks a misé sur la taille et a mis sur pied un cinq majeur tall ball. Plusieurs options étaient à sa portée mais il a choisi de titulariser Bobby Portis pour muscler au maximum la raquette, qui est une faiblesse des Bulls.

Le résultat ne s’est pas fait attendre. Victoire sèche des Milwaukee Bucks à Chicago et avantage du terrain récupéré pour les pensionnaires du Wisconsin. Par ailleurs, Bobby Portis s’est régalé dans la raquette des Taureaux : 18 points et 16 rebonds à 50% au tir.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

Pas de raison que la tendance ne se poursuive pas. Ce dimanche, pour le quatrième match, Bobby Portis a été reconduit dans le cinq. Les Milwaukee Bucks n’ont pas du tout tremblé et repartent à nouveau du United Center avec une large victoire. Deuxième double-double pour Bobby avec un 14/10 cette fois.

Bobby Portis, joueur des Milwaukee Bucks

Des Bulls sans solution face aux Milwaukee Bucks

Avant cet ajustement, les joueurs de l’Illinois étaient parvenus à relancer l’intérêt de la série au Game 2. La blessure de Khris Middleton leur a laissé un peu d’espoir dans cet affrontement. Tout s’est effondré au match 3.

La défense des Bucks est étouffante et longue. Les Chicago Bulls offrent peu de spacing et l’attaque est stéréotypée. Ce grand cinq des joueurs de Budenholzer est trop dominant et switche facilement en défense, ce qui complique grandement la tâche des Chicago Bulls.

Les pourcentages au tir des joueurs de Billy Donovan sont catastrophiques : un 21/55 combiné pour les titulaires et des plus minus abyssaux. Qui plus est, le banc se fait éteindre par celui des Milwaukee Bucks (46 points à 27).

Pour le Game 4, les conclusions sont identiques. Aucun des joueurs majeurs n’affichent un pourcentage de tir au-dessus des 50%. Pire, les Bulls laissent la raquette vide et se concentrent sur le mi-distance ou le tir de loin.

Preuve de ce point : Nikola Vučević est plus proche de la ligne à trois points que du panier. Il n’ose pas attaquer le cercle tant la défense des Milwaukee Bucks est effrayante dans la raquette. Milwaukee n’a même pas besoin de forcer son talent et mène le match tranquillement.

Les lancers francs, symbole de la faillite des Bulls

Chicago refuse le défi physique imposé par les Milwaukee Bucks. En résulte une domination intégrale de la défense des Bucks face aux attaques des Bulls. Trop grands et trop forts pour de timides taureaux.

Une statistique édifiante : 10 lancers francs obtenus par les Bulls au match 3 et 17 au match 4. Ne vous y trompez pas, le nombre du match 4 ne reflète pas du tout l’impression laissée. Les Chicago Bulls ne sont pas du tout agressifs vers le cercle.

Ils se contentent de faire du heros ball avec Demar Derozan ou Zach Lavine, qui dégainent de loin ou forcent leurs attaques. Alex Caruso est inutile et Nikola Vučević, quand il essaie, est bien trop seul dans la raquette.

Mike Budenholzer a trouvé la formule pour contrecarrer une possible remontée des Bulls. Les Milwaukee Bucks mènent maintenant 3-1 dans cette série et rentrent dans le Wisconsin pour le Game 5. Difficile d’entrevoir autre chose que la fin de la série lors du prochain match. Réponse ce mercredi 27 avril.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires