La renaissance d’Al Horford sur ces Playoffs 2022

par 4 minutes de lecture
Al Horford
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Après une saison régulière compliquée, Al Horford impressionne depuis le début de Playoffs. Après Brooklyn, c’est au tour de Milwaukee de subir l’impact de l’intérieur des Boston Celtics. Zoom sur ce retour au premier plan pour le Dominicain.

La fontaine de jouvence a fait rêver bon nombre de personnes à travers le monde. Plusieurs s’y sont essayés, sans succès. Aujourd’hui, elle semble avoir été enfin découverte, par Al Horford qui revit complètement sur cette postseason.

De retour à Boston après des passages compliqués aux Sixers et au Thunder, Al Horford est redevenu une pièce maîtresse du collectif des Boston Celtics.

Au premier tour, le grand Al a régné dans la raquette. Le secteur intérieur des Brooklyn Nets n’a jamais été en mesure de le gêner. Il a parfaitement joué son rôle de patron défensif avec de très bonnes moyennes sur la série : 13 points et 7,5 rebonds de moyenne. Mais surtout, un très bon 58,8% au tir et un excellent 60% à trois points.

Al Horford

Au-delà de son apport offensif, c’est son apport défensif qui a séduit les observateurs. Il a parfaitement défendu sur Kevin Durant quand c’était son tour et a grandement contribué à le faire déjouer.

Au deuxième tour, l’adversité monte clairement d’un cran avec les Milwaukee Bucks. Le secteur intérieur des joueurs de Mike Budenholzer est très costaud : Giannis Antetokounmpo, Brook Lopez et Bobby Portis.

Au Game 1, Al Horford et ses coéquipiers se sont sacrément fait secouer par la puissance des Daims. Pour autant, Al Horford continue de se battre dans la peinture et bénéficie également du retour de Robert Williams.

Par la suite, Al Horford sait s’effacer pour laisser la lumière au duo Brown / Tatum et faire les sales besognes au Game 2 (11 points et 11 rebonds). Il brille de nouveau au Game 3 avec un gros double-double et de la défense de fer.

Ce lundi pour le Game 4, il a encore répondu plus que présent avec un gros match : 30 points et huit rebonds à 11/14 au tir et un splendide 5/7 à trois points.

Un quatrième quart-temps, symptomatique du retour en grâce d’Al Horford

Si vous voulez saisir la portée d’Al Horford sur ces Playoffs, regardez le quatrième quart-temps du Game 4 contre les Bucks. Il a fait la totale sur tout le Wisconsin pour permettre aux siens de repartir avec la victoire.

Rappelons le contexte : les Boston Celtics sont menés de sept points à l’entrée de ce dernier quart-temps et peinent à réduire l’écart. Après deux minutes de jeu, Al Horford hérite du ballon derrière la ligne à trois points. Giannis est dans son short, il feinte, dépose le Grec et s’en va écraser un énorme dunk. Une action salvatrice qui va permettre aux Celtics d’égaliser.

C’est là que le momentum tourne complètement. Al Horford laisse échapper sa rage, ce qui va galvaniser les Boston Celtics. La démonstration ne s’arrête pas ici, l’intérieur va ensuite marquer deux trois points importantissimes pour permettre aux Celtics de prendre le lead dans ce match, avant de marquer un and-one primordial à cinq minutes de la fin.

Il ne va plus marquer jusqu’à la fin du match, laissant Marcus Smart et Jayson Tatum s’échanger les paniers. Par contre, il terminera sa masterclass par une défense étouffante sur les Bucks. Il contestera chaque drive et chaque lay-up, manoeuvrant parfaitement ses attaquants.

Très collant sur l’homme, il aura fait tourner la rencontre jusqu’au bout. Sa défense sur Giannis Antetokounmpo aura encore une fois été déterminante, le Grec étant à seulement 30% au tir face à lui.

Il finira le quart-temps avec 16 points à 6/6 au tir et un +/- de 17 pour son équipe. Encore excellent des deux côtés du terrain, il permet aux joueurs d’Ime Udoka de repartir du Fiserv Forum avec une victoire référence et de nouveau l’avantage du terrain, avant un Game 5 qui s’annonce bouillant.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires