La Gross’Affiche : Suns / Sixers au programme.

par 4 minutes de lecture
suns booker beal durant
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

NBA – Pour votre soirée de basket, la rédaction de TFA à décidé de s’attarder le temps de cet article sur l’affiche opposant les Suns aux Sixers, en partenariat avec Pensebet.

Un match important pour ces deux franchises qui cherchent à accrocher une place immédiate en playoffs, soit dans les six premiers de leur conférence.

La forme des deux équipes.

Débutons par les locaux, les Suns de Phoenix sont sur une dynamique parfaitement équilibré, avec cinq victoires pour autant de revers sur les dix derniers matchs. On peut noter les succès à Denver ou bien encore à Cleveland, mais des contre-performances contre Boston (à deux reprises ce mois-ci) ou bien encore à Milwaukee. Difficile donc de jauger cette équipe alors que la saison régulière se conclut dans moins de quatre semaines.

Du côté des Sixers, avec l’absence de Joel Embiid, les résultats sont en dent de scie mais sur les dix derniers matchs, le bilan est parfaitement à l’équilibre. Des succès à New York, Dallas ou contre Miami, mais des défaites contre les Bucks, les Pelicans ou plus problématique, contre Brooklyn ou Memphis.

Des enjeux notables pour les deux équipes.

Phoenix occupe actuellement la huitième place de la Conférence de l’Ouest, avec un match en retard (et en moins) sur les Mavericks et voyant les Kings de Sacramento au bout du fusil pour la sixième place qualificative en playoffs (sans passer par le couperet du play-in).

Chaque match restant dans cette saison sera une bataille à distance entre ces trois franchises pour  aller arracher cette place si importante, mais les Suns peuvent être considérés comme le favori (?) avec le talent qu’ils possèdent. Lorsque Kevin Durant, Bradley Beal et Devin Booker sont en bonne santé, c’est l’une des équipes les plus dangereuses de la NBA, pour n’importe quel adversaire.

Cette fin de saison régulière est toute aussi importante pour la franchise de Philadelphie.

Depuis l’absence de Joel Embiid, la franchise est resté en dessous des 50% de victoires , il est facile de comprendre pourquoi. L’objectif principal pour les Sixers est d’entrer dans la post-season, car il se pourrait bien que le MVP 2022 puisse revenir d’ici là.

Actuellement sixième, Philadelphie sent souffler l’air venant tout droit de l’Indiana; les Pacers ayant simplement une défaite de plus que les Sixers. Mais le vent vient également de Floride, car le Heat, actuellement huitième, pourrait prendre la place de Philly, en cas de défaite ce soir et d’un succès des Floridiens lors du prochain match (à Cleveland demain soir).

Bref chaque rencontre est essentielle dans cette course à la fin de saison régulière, encore plus si le pivot franco-américano-camerounais était de retour sur les parquets pour les grandes échéances à venir …

L’armada offensive des Suns.

A observer le tableau ci dessous, on se rend vite compte que les forces offensives ne sont pas les mêmes entre ces deux franchises…

Chiffres sur les 10 derniers matchs de chaque équipe.

Plus de dix points d’écart séparent les deux équipes en terme de puissance offensive, sur les dix derniers matchs.

Malgré les performances XXL de Tyrese Maxey (trois derniers matchs à 30 points, et depuis mi février, il en est à sept matchs avec une performance à 30 unités marqués ou plus), il ne peut combler seul l’absence de Joel Embiid, ce dernier étant le meilleur marqueur de la ligue avant son absence des parquets.

Pour les Suns, le trio majeur joue enfin ensemble, et il fait mal aux défenses adverses.

  • Kevin Durant c’est 27,8 points de moyenne cette saison
  • Devin Booker marque 27,2 points en moyenne par rencontre
  • Bradley Beal en est à 18,8 points inscrits en moyenne (en 39 matchs, bien moins que ces deux partenaires).

On peut aussi y ajouter Grayson Allen, auteur d’une très belle saison avec les Suns (plus de 13 points et trois passes par match), d’Eric Gordon dans son style à lui ou bien encore Jusuf Nurkic (11,5 points et 11 rebonds par match).

Philadelphie va donc devoir tenter de limiter au maximum ces différentes armes offensives, mais sans Embiid, ni potentiellement Harris (questionnable à l’heure de rédaction de cet article), la tâche s’annonce fort complexe.

 

Rendez vous cette nuit à 3h00 depuis le Footprint Center en Arizona.

 

 

Source : pensebet.com & ESPN.com

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires