Kyrie Irving, monsieur « clutch »

par 2 minutes de lecture
Kyrie Irving à Dallas
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Kyrie Irving a (encore) choisi le dernier quart temps pour permettre à son équipe de l’emporter dans le derby de New York à domicile face aux Knicks (115-122). Il a montré l’importance d’un franchise player dans les derniers instants d’un match.

Kyrie Irving a tout simplement récité une partition que lui seul connaît. En effet, il a inscrit 21 de ses 32 points dans le dernier quart temps du match remporté face aux Knicks (115-122) la nuit dernière lors du derby de New York. Il lui a seulement suffi de 12 minutes pour disposer de Knicks qui ont courus après le score durant toute la partie.

Irving a inscrit deux paniers à trois points qui ont ruiné les espoirs de victoire des Knicks. Ces derniers étaient revenus à 3 points à 4 minutes de la fin. C’est à ce moment-là que le meneur des Nets récite sa partition. Un lay-up après contact, un stepback qui finit par un panier à 3 points et un autre panier à 3 points sans rythme. Bref, Kyrie Irving a tout simplement été décisif. Il a également pris 6 rebonds et donné 9 passes.

L’homme des derniers quarts temps

Kyrie Irving n’en est pas à sa première. Il en est à son match cette saison à 20 points ou plus dans le dernier quart temps d’un match. Il est celui qui en a inscrit le plus cette saison et rejoint un cercle très fermé de joueurs ayant établi ce record ces 25 dernières années.

Voici les trois autres joueurs à avoir mis 20 points ou plus dans le 4è quart temps:

  • Trae Young (Atlanta Hawks) en 2019-20 : 4 matchs
  • Kemba Walker (Charlotte Hornets) en 2018-19 : 4 matchs
  • Isaiah Thomas (Boston Celtics) en 2046-2017 : 4 matchs

Avec ses 32 points, Kyrie Irving s’adjuge un nouveau record. Il est le joueur a enregistrer le plus de match consécutif à 30 points ou plus de l’histoire des Nets de Brooklyn (6). Il tourne ses 6 derniers matchs à 36,3 points, 6,3 rebonds et 7,8 passes.

Il porte son équipe en l’absence de l’autre superstar de l’équipe, Kevin Durant. Mais s’il continue à réaliser ce genre de performance, Brooklyn n’aura rien à craindre ou presque.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires