Les Knicks envoient Alec Burks et Nerlens Noel à Detroit

par 4 minutes de lecture
knicks
par 4 minutes de lecture

Ça bouge chez les Knicks puisque New York a trouvé un accord avec Detroit en leur envoyant Alec Burks et Nerlens Noel sans réelle contrepartie apparente.

Après une saison régulière décevante, le management est bien déterminé à se renforcer cette intersaison et le premier move de l’été pour New York a eu lieu ce mercredi 29 juin puisque New York envoie Alec Burks et Nerlens Noel aux Pistons.

En plus de ces 2 joueurs, New York enverra également un second choix de Draft 2023 et 2024 en provenance du Heat ainsi qu’une enveloppe de 6 millions de dollars. Pour le moment, aucune contrepartie pour New York n’a été évoquée, le deal ne semble aller que dans un sens.

Pour les Knicks, la manœuvre est clair : S’alléger le plus possible en vue de se positionner sur certains noms de cette Free Agency 2022 notamment, comme l’annonce le Woj, un certain Jalen Brunson.

En plus du trade de Kemba Walker toujours chez les Pistons en soirée de Draft, les Knicks semblent faire le all-in pour acquérir le jeune arrière de Dallas en situation d’agent-libre et payé seulement 1,8 million de dollars la saison précédente, pour le placer comme leur meneur titulaire.

Le 33ème choix de la Draft 2018 devrait logiquement demander le pactole pour sa prolongation de contrat et les Knicks font le ménage pour le lui offrir.

En se séparant d’Alec Burks, Nerlens Noel et Kemba Walker à la mène, l’équipe géré par Leon Rose se libère de 30 millions de cap space, une somme qui pourrait fortement intéresser Jalen Brunson. Un contrat de 100 millions de dollars sur 4 ans est évoqué.

Mais de leur côté, Dallas ne se laissera pas faire et fera son maximum pour tenter de conserver sa pépite avec un contrat quasi-similaire mais du côté des médias américains, on considère que de telles manœuvres témoignent clairement de la confiance avec laquelle agissent les Knicks dans leur capacité à trouver un accord avec Brunson, dès l’ouverture de la Free Agency 2022 dans la nuit de jeudi à vendredi.

Jalen Brunson pourrait donc inscrire son nom dans la longue lignée des mouvements contractuels ayant eu lieu entre Dallas et New York (Kristaps Porziņģis, Tim Hardaway Jr, Frank Ntilikina etc …)

Du côté de Detroit, on devrait bien se servir de joueurs tels que Nerlens Noel et Alec Burks. Le pivot viendra remplir la raquette des Pistons aux côtés des jeunes Isaiah Stewart et du fraîchement drafté Jalen Duren et l’arrière viendra apporter ses qualités de scoreur sur les lignes extérieurs à côté d’un Cade Cunningham à la mène et d’un autre drafté, Jaden Ivey.

Ce move confirme également qu’il est peu probable que les Pistons aillent chercher DeAndre Ayton. Le pivot des Suns, en froid avec sa direction, intéresse d’autres franchises et la raquette de Detroit et déjà bien étoffée.

En conclusion, les Knicks témoignent clairement leur intérêt pour Jalen Brunson. Le trade avec Dallas devra impérativement se faire sinon New York se sera séparer d’un guard très utile la saison dernière, surtout après la mise à l’écart de Kemba Walker, et d’un bon pivot de rotation pour rien.

Si ce trade n’ait finalement pas lieu, la cuvée de joueurs présents sur cette Free Agency 2022, aux postes extérieurs, attirer par l’idée d’un poste de meneur titulaire dans peut-être le plus gros marché du pays est monumentale (James Harden, John Wall, Garry Harris, Zach LaVine ou Ricky Rubio pour ne citer qu’eux).

Le tout en attendant de voir ce que proposera Trevor Keels, le jeune guard de 18 ans drafté par New York en 42ème position en provenance de Duke.

De plus, les Knicks auraient pris contact avec d’autres équipes au sujet d’un potentiel trade de Julius Randle.

Affaire à suivre mais autant vous dire que l’été sera chaud à Big Apple !

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires