Klay Thompson en mode Game 6 pour sauver les Warriors ?

par 3 minutes de lecture
klay Thompson
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Lakers et les Warriors sont à un tournant de la série. Cette nuit à 4h aura lieu le Game 6 de leur série. Un match déterminant et qualificatif pour la finale de conf pour Los Angeles. Les Warriors vont devoir sortir l’artillerie lourde pour arracher un Game 7 et peut-être que Klay Thompson pourrait être la clé.

Une soirée de matchs à enjeux en NBA est à venir. Après avoir vu le Game 6 entre le Heat et les Knicks, les fans iront dans la cité des Anges pour voir si les Lakers rejoignent ou pas les Nuggets cette nuit en finale de conférence. Les pourpres et or sont favoris. Anthony Davis devrait tenir sa place selon les dernières informations de Chris Haynes, tandis que Andrew Wiggins est incertain. Pour forcer un Game 7 au Chase Center, les Warriors sont obligés de sortir les gros calibres pour infliger à L.A sa première défaite à l’extérieur. Et cela passe par un certain Klay Thompson et son incroyable faculté à se révéler dans des Game 6. Déjà lors du premier tour, la moitié des Splash Bros avait sorti un match honorable à 20 points et 2 rebonds à 40% au tir. Mais par le passé, il a déjà fait bien mieux que ça.

Tout d’abord en moyenne depuis les Playoffs 2016, Klay Thompson culmine à 25.7 points à 55% au tir et 45% de loin, 4.7 rebonds, 1.4 interceptions et un contre par match. Des stats de très bonnes factures. Et parmi elles, des pics d’exceptions rarement atteint. Comme ce Game 6 contre Houston en 2018 où les Splash Brothers détruisent les Rockets pour égaliser à 3-3 où Klay finit à 35 points à 13/23 au tir ainsi que 9/14 à trois points. En rajoutant 6 rebonds, 2 passes et quatre interceptions, on atterrit sur un match ultra complet dans un moment crucial, bien que le contexte (blessure de Chris Paul à la cuisse) joue également. Dans les Game 6 phénoménaux de Thompson, on se souvient aussi de celui contre le Thunder en 2016 : 41 points à 45% au tir et 61% du parking (!!), 4 rebonds, un contre et une interception pour de nouveau égaliser à 3-3 dans la série. Plus récemment, Klay a également fait vivre un sale quart d’heure aux Grizzlies l’an passé. Cette fois c’était pour conclure la série à 4-2. Klay avait balancé 30 points et 8 rebonds à 50% au tir et 57% des 7m.

Autant dire que l’homme qui est revenu de deux graves blessures l’année dernière s’y connait quand il faut climatiser des salles en Game 6. Une série qui pourrait bien continuer ce soir, dans une des plus importantes du paysage basketballistique à Los Angeles.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires