Jrue Holiday la nouvelle arme des Bucks

par 4 minutes de lecture
Jrue Holiday
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Longtemps vanté pour ses qualités défensives, Jrue Holiday affiche un nouveau visage et se transforme en une option offensive sur laquelle il va falloir compter durant les prochaines semaines et pourquoi pas en playoffs.

Jrue Holiday, le meneur des Bucks est en ce moment en pleine possession des ses moyens. Depuis l’absence de Khris Middleton et du meilleur joueur des Bucks de Milwaukee Giannis Antetokounmpo, il ne cesse de porter son équipe et d’inscrire des paniers décisifs. Il est toujours aussi dur en défense et ne lâche pas le morceau face à ses adversaires. Il n’a pas peur de défendre sur les meilleurs joueurs malgré le déficit de taille du meneur (1m90).

Un nouveau rôle à endosser

Depuis la blessure de Khris Middleton, Jrue Holiday doit se montrer un peu plus agressif car c’est un atout offensif en moins que doit combler l’équipe des Bucks. Il a réussi, au fur et à mesure des matchs, à se mettre en mode attaque et ne se contente plus de défendre et distillé des passes seulement. Et cela se constate avec les chiffres qu’il affiche cette saison.

Il compile 19,4 points, 5 rebonds et 7,4 passes. C’est tout simplement ses meilleures stats depuis son arrivé dans la franchise du Wisconsin. Il est tout bonnement efficace derrière la ligne à 3 points avec 38,8%. Il est en baisse par rapport à la saison passée (41,1%) mais ça peut s’expliquer par ses taches qui se multiplient du fait des blessures des uns et des autres.

Un meneur décisif et clutch

Cela fait 4 matchs maintenant que Giannis Antetokounmpo ne foule pas les parquets dû à une blessure au genou gauche. Le bilan est de 2 victoires pour 2 défaites depuis l’absence du « Greek Freak« . Sur ces 4 matchs, Jrue Holiday est à 27 points de moyenne et 9,8 passes. Il montre qu’il sait prendre ses responsabilités et influer sur l’issue d’un match, et ce même avant la blessure du meilleur joueur des Bucks.

La nuit dernière face aux Raptors de Toronto, il réalise un match solide et a mené son équipe vers la victoire avec comme point d’orgue, ce tir derrière l’arc à moins de 3 minutes de la fin qui enterre les espoirs de la franchise canadienne. Mais il avait déjà pris des tirs importants lors des précédents matchs.

En effet, par deux fois consécutivement il inscrit des paniers « clutchs » pour seller la victoire des siens. Il l’a fait à deux reprises. Lors du match au Maddison Square Garden où il crucifie les espoirs des Knicks (victoire 111-107) avec un 3 points à quelques secondes de la fin mais également lors du match face aux Hawks d’Atlanta (victoire 114-105) où il se joue de De’Andre Hunter. Et le tout, lorsque Giannis Antetokounmpo était présent. Quel cran.

Une nouvelle arme en vue des playoffs ?

Reste à savoir si à l’avenir, Jrue Holiday peut être une réelle menace lors des phases éliminatoires. Il sait qu’il pourra défendre et il nous le montre depuis bien longtemps maintenant. Néanmoins, les playoffs restent des matchs à part. Les équipes font des réajustements tout au long de la série et vont s’adapter afin de corriger les erreurs des matchs précédents. La question se pose de savoir si le meneur des Bucks sera capable de répondre présent lors des grands rendez-vous.

L’autre incertitude c’est de savoir s’il sera capable de garder cette faculté à mettre des paniers décisifs et à mettre autant de points lorsque Antetokounmpo et Middleton seront de retour. Il faudra sûrement se réadapter. Ce qui est certain, c’est que Jrue Holiday montre à toute la ligue qu’il ne faut pas lui laisser l’occasion de prendre feu. Lui laisser la possibilité d’attaquer peut être fatale pour l’adversaire.

À Mike Budenholzer, le coach de Milwaukee, de mettre un système en place et de faire en sorte que son meneur reste toujours aussi efficace à tout moment.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires