Une soirée prolifique pour Ja Morant

par 4 minutes de lecture
Ja Morant
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Ja Morant inscrit 49 points dans une soirée riche en performances.

 
Dans une soirée où se disputaient onze matchs, huit joueurs ont inscrit au moins 30 points, dont Ja Morant.

Ja Morant permet aux Memphis Grizzlies de s’imposer difficilement contre des Houston Rockets valeureux

 

Ja Morant est un des sept joueurs à inscrire au moins 30 points.

Il est le leader de son équipe. Il permet aux joueurs du Tennessee de s’imposer difficilement 129 à 122 à Houston.

Il est le meilleur marqueur de la soirée pourtant riche en performances. Intenable dans ses drives, il est d’une aide précieuse en délivrant huit passes et en captant quatre rebonds. En fin de match, il inflige deux contres et il commet une interception décisive. Les Rookie de l’année en 2020 et désigné comme joueur ayant le plus progressé l’année dernière, commence sa saison sur un rythme de MVP.

 

Ja Morant

 

Les autres performances notables: Valanciunas 

Jonas Valanciunas inscrit pour sa part 30 points, il capte 17 rebonds et il délivre 4 passes décisives dans la victoire des New Orleans Pelicans chez les Charlotte Hornets. Il éclipse totalement un médiocre Zion Williamson auteur d’un sept sur dix-neuf au tir. Les Pelicans ont aussi pu compter sur Brandon Ingram. Ce dernier marque 28 points.

 

 

Dans le choc entre les Toronto Raptors et les Brooklyn Nets, Ibaka et Irving marquent plus de 30 points.

A l’instar d’un Ja Morant, Kyrie Irving est décisif en fin de match. Il permet aux Nets de battre les Raptors d’un Pascal Siakam auteur d’un triple double inutile dans la défaite. Ce dernier inscrit 37 points, capte 13 rebonds et délivre 11 passes. Dans un match particulièrement disputé les performances individuelles des stars.

Les deux joueurs ne sont pas seuls dans leur équipe mais dans le money time, les cinq dernières minutes, ce sont eux qui mène le jeu, des go to guy.  Par exemple Irving délivre la passe décisive pour le panier de Royce O’Neale

 

Les battus du jour malgré des performances majeures, DeMar DeRozan et Anthony Edwards.

Le joueur de Chicago a inscrit 32 points, pris six rebonds et délivré autant de passes décisives. Il prend ses responsabilités et tante et manque le panier de la gagne au buzzer. Malgré les absences de Lonzo Ball et Zach Lavigne, il porte l’équipe et prend ses responsabilités.

De la même façon, Anthony Edwards doit compenser la maladresse de Karl-Anthony Towns et Rudy Gobert. Il faut noter que le Français capte 23 rebonds, le meilleur total pour un joueur en ce début de saison. Anthony Edwards inscrit 30 points lui aussi, mais se montre transparent en prolongation.

Tous les joueurs ne sont pas au niveau de Ja Morant, mais certains s’en approchent.

 

Dans le dernier match de la nuit, entre les Phoenix Suns et les Portland Trail Blazers, au bout de la prolongation, Damian Lillard prend le dessus sur Devin Booker.

Lillard dépasse lui aussi la barre des 40 points, avec 41 points inscrits, une fois de plus dans sa carrière, mais le fait est qu’il est le huitième joueur de la soirée à dépasser les 30 points rend, cette soirée, mémorable. Devin Booker fini le match avec 33 points 

 

 

On peut tenter d’expliquer de telles performances.

 

Il est rare que la NBA propose autant de matches en une soirée à l’exception du jour de Noël et du Martin Luther King’s Day et la saison passée des dernières journées de la saison régulière.

À l’exception des Lillard et Booker qui ont dépassé respectivement les 40 et 30 points en prolongation, toutes les autres performances de la nuit l’ont été dans le temps réglementaire. La première explication possible tient aux affiches, on remarque que dans les matchs serrés, le jeu est concentré sur les stars qui cette nuit ont répondu présent.

Il s’agit aussi pour ces joueurs de marquer les esprits tant chez leurs adversaires qu’au travers de la ligue. Ja Morant est l’exemple typique du joueur qui cette année à de nouvelles ambitions et décident de prendre le jeu à son compte.

Le match entre Memphis et Houston ne semblait à priori pas destiné à être particulièrement compliqué pour les coéquipiers de Ja Morant. Pour autant, les Rockets, désignés comme victimes expiatoires de la plupart des équipes de la saison, ont démontré une volonté de gagner collectivement et individuellement.

Pour obtenir des performances majeures des stars, l’adversité et le déroulement du match sont les deux conditions pour avoir les performances de cette nuit.

 

 

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires