Golden State Warriors – Phoenix Suns : Acte I du choc des titans

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

C’est le choc au sommet entre les deux meilleures équipes de la ligue. D’un côté Phoenix qui a enchainé une seizième victoire contre les Nets, de l’autre les Warriors qui n’ont plus perdu depuis sept matchs. C’est aussi l’occasion de voir le duel entre deux des meilleurs artilleurs de la NBA Steph Curry et Devin Booker. Les bases sont données pour le premier acte de ce choc des Titans !

Première mi-temps

On attenait le duel Curry-Booker, c’est finalement à l’intérieur que ça se joue avec Looney et Ayton. Bien muselé par Crowder, Curry aura attendu 6 minutes avant d’inscrire ses premiers points avec un trois points.

Steve Kerr doit impérativement prendre un temps mort, son équipe n’y est pas au rebond et ils le paient cash avec un tir derrière l’arc de Chris Paul.

Jordan Poole maintien son équipe dans le match avec 13 points, enchainant pénétration et tir à trois points. C’est le facteur X des Warriors en ce début de match.

Avec un Jordan Poole stratosphérique (16 points, 6/7 au tirs et 4/5 à trois points) combiné à une excellente défense, les Warriors virent en tête 35 à 31 à la fin du premier quart temps.

Les Suns vont devoir s’appuyer plus sur le secteur intérieur où ils ont trouvé des solutions notamment en début de match avec Ayton.

Cameron Johnson et Devin Booker vont permettre aux Suns de revenir après que les Warriors aient commencé à creuser un petit écart de +8.

Quand ce n’est pas Jordan Poole, c’est au tour de Otto Porter JR de prendre feu. Heureusement Cameron Johnson, une nouvelle fois Cameron Johnson vient éteindre l’incendie. Devin Booker décide de prendre les choses en main pour garder les Suns dans le match.

La défense des Suns est montée en intensité en cette fin de deuxième quart temps ramenant les équipes à égalité à 3 minutes de la fin.

C’est un coup de massue qui vient frapper les Suns, en effet Devin Booker qui s’est blessé aux adducteurs, après une pénétration, ne reviendra pas dans le match. Phoenix devra donc jouer la deuxième mi-temps sans son leader offensif.

Les Suns vont terminer ce quart temps avec un run 17-6.Dans ce match où les défenses prennent le pas sur les attaques, ce sont les Suns qui prennent les commandes à la mi-temps 56 à 54.

On attendait Curry-Booker, ce sont finalement Poole, Otto Porter Jr ou Johnson qui se sont montrés. L’apport du banc des Suns à fait la différence dans ce premier acte avec 21 points inscrits contre 14 côté Warriors.

Deuxième mi-temps

Ce début de troisième quart temps est marqué par le manque d’adresse des deux équipes. Les Suns parviennent tout de même à prendre le dessus sur les Warriors notamment grâce à Chris Paul qui prend les clés de l’attaque de Phoenix en l’absence de Booker.

Après avoir pris un temps mor Steve Kerr décide de repartir sur une défense en zone come au cours de la première mi-temps. Les Warriors n’y arrivent plus et les Suns en profitent pour prendre un petit matelas d’avance.

Aussi étrange que cela puisse paraître les Warriors jouent mieux lorsque Stephen Curry est sur le banc. Les Warriors restent accrocher aux Suns avant le début du dernier quart-temps.

Au cours de ce quatrième quart, un véritable chassé-croisé a lieu entre les deux équipes.

Deux trois points coup sur coup de Crowder offre cinq points d’avance aux Suns à un peu plus de trois minutes de la fin.

Stephen Curry est passé complètement à côté de son match et ses nombreuses pertes de balles coutent chers aux Warriors. Landry Shamet vient doucher les espoirs de Golden State avec un rois points à 50 secondes de la fin offrant dix points d’avance aux Suns.

Les Suns remportent ce premier choc 114 à 96 et remportent ainsi leurs dix-septièmes victoires de suite, record de franchises égalé. Le collectif des Suns a encore parlé et même sans Booker.  Ils frappent un grand coup. Rendez-vous dans la nuit de vendredi à samedi pour le deuxième acte qui promet d’être électrique.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires