Giannis Antetokounmpo remonté après la défaite

par 2 minutes de lecture
Giannis Antetokounmpo
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

NBA – Après une défaite frustrante de 128 à 119 contre les Indiana Pacers lors des demi-finales du tournoi en saison de la NBA, Giannis Antetokounmpo, la superstar des Milwaukee Bucks, n’a pas caché son mécontentement.

Avec une performance personnelle impressionnante, marquant 37 points et captant 10 rebonds, Giannis Antetokounmpo a toutefois souligné un problème criant : le manque d’organisation de l’équipe.

Ce commentaire intervient dans un contexte où les Bucks, ayant le deuxième meilleur bilan de la Conférence Est, étaient supposés dominer après l’acquisition de Damian Lillard. Leur attaque s’est certes améliorée, se classant troisième en points par match et en évaluation offensive, mais la défense s’est effondrée.

Deuxième de la NBA en EFG% mais 22è en points concédés par 100 possessions selon Cleaning The Glass, les Bucks montrent une incohérence qui a été particulièrement visible contre les Pacers.

Des Lacunes défensives à combler

Le match contre les Pacers a été un microcosme de la saison des Bucks, caractérisée par une inconstance frustrante.

En concédant 63 points et en ne réussissant que 43,5 % de leurs tirs en première mi-temps (soit bien dessous des 57.6% de eFG% cette saison qu’ils affichent), les Bucks ont exposé leurs faiblesses. Bien que Lillard ait marqué quatre tirs à trois points dans le troisième quart-temps, la défense a flanché dans les moments cruciaux.

Les Pacers ont marqué 37 points dans le dernier quart-temps, capitalisant sur les erreurs défensives des Bucks. Milwaukee reste encore trop permissif sur le front des rebonds offensifs adverse cette saison. Avec 27.7% des tirs manqués repris en rebonds par leur adversaire, les Bucks offrent trop de secondes chances. Le manque de pression sur le porteur de balle pour le gêner au shoot se traduit aussi par une adresse accrue de leur adversaire. L’adresse à mi-distance des Pacers la nuit dernière (66.7%) illustre aussi ce propos.

La perte d’un Jrue Holiday se ressent particulièrement ici.

Cette défaite soulève des questions sur le plafond potentiel des Bucks avec leur configuration actuelle. Malgré leur talent offensif, leur incapacité à défendre avec constance pourrait être leur talon d’Achille. Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers doivent trouver une solution pour harmoniser leur talent avec une stratégie défensive plus solide.

 

Credit Photo : Kyle Terada-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires