Devin Booker : ses play-offs historiques au scoring

par 2 minutes de lecture
Devin Booker, Phoenix Suns
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Depuis le début des phases finales, Devin Booker est indéfendable. Il tourne à 37 points de moyenne à 62% au tir en neuf matchs, un des meilleurs rapports points marqués/efficacité de l’histoire de la NBA.

 

Mais qui peut stopper Devin Booker ? L’arrière des Suns a déjà marqué 331 points en neuf matchs de play-offs, le septième plus grand total de l’histoire. Au-delà des 37 points de moyenne, c’est son efficacité qui est historique : 62% au tir et 51% à trois points. Sur les match 3 et 4 des demi-finales remportés face aux Nuggets, il atteint même la moyenne hallucinante de 41 points à presque 80% au tir.

 

 

Avec l’arrivée de Kevin Durant on pouvait imaginer que Booker se mettrait en retrait pour partager le scoring. C’est tout l’inverse, D-Book se sert de l’impact des prises à deux sur son coéquipier pour punir l’adversaire.

 

Lorsqu’il est doublé, l’organisation tactique des Suns et son jeu sans ballon lui permet de se démarquer et de quand même scorer. KD, grand spécialiste du scoring a venté ses qualités notamment après un magnifique tir à trois points contre les Clippers :

 

« C’était spirituel. En vieillissant je n’ai plus l’habitude de crier, mais sur ce trois points j’ai senti une sorte d’énergie dans toute la salle » avait avoué Durant.

 

Peut être que s’entraîner avec KD a permis à Booker d’encore s’améliorer. Adepte du mid-range depuis le début de sa carrière il pratique ce tir a l’entraînement avec un de ses meilleurs utilisateurs. Au-delà de scorer arrive à porter son équipe, à rentrer des paniers importants pour motiver ses troupes :

 

« Il cherche ces moments non seulement pour réussir les tirs, mais aussi pour envoyer un message à son équipe, qu’il peut nous porter » a salué son coach Monty Williams

 

Les Nuggets doivent absolument trouver un moyen de limiter Devin Booker sur les derniers matchs de la série d’ils veulent survivre dans ses play-offs.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires