Match de la dernière chance pour les Sixers face au Heat cette nuit

par 4 minutes de lecture
dernière chance pour les sixers
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Après la lourde défaite de 35 points avant-hier, les Sixers de Joel Embiid n’auront pas le choix que de s’imposer cette nuit pour prolonger leur saison. Un résultat qui s’annonce compliqué à aller chercher face à une équipe de Miami qui a montré du répondant lors du Game 5.

« Je ne sais pas si je veux regarder la vidéo du match ou la brûler. Je vais surement la regarder puis faire la deuxième option. » avait déclaré Doc Rivers en sortie de Game 5. Une réaction compréhensible du coach tant la prestation de son équipe semblait en désaccord avec ce qu’elle avait montré à domicile lors des deux matchs précédents.

Une défaite cruciale sur le score de 120 à 85 caractérisée par un manque de hustle défensif et des mauvais choix en attaque. Et si les Sixers auraient pu se permettre une telle contre-performance en saison régulière, proposer un match de ce genre dans la rencontre la plus importante de la saison est intolérable.

Et suite à cette défaite, Philly n’a désormais plus le choix, victoire impérative à la maison ce soir ou fin de saison immédiate. L’opportunité d’un comeback historique existe toujours, mais la possibilité qu’il se réalise a lourdement chuté au Game 5.

Et la marge d’erreur présente en début de série avec la blessure de Joel Embiid n’existe plus. Impactant lors de ses deux premiers matchs de retour, Embiid avait souffert à l’image de ses coéquipiers lors du dernier match, et ses pépins physiques l’avaient rattrapé.

Mais la ou la déception est immense, c’est que le Heat a dominé outrageusement les Sixers dans tous les compartiments du jeu pour repasser à 3-2. Après quatre matchs ou les différences se faisaient sur l’adresse ou la défense, c’est une démonstration totale qui a eu lieu lors du cinquième.

Porté par un Jimmy Butler encore flamboyant, c’est tout l’effectif de Miami qui a écrasé celui des Sixers. Aussi bien dans le cinq majeur que sur le banc, les joueurs de Magic City ont gagné tous leurs match-up.

« Ils se sont plus engagé dans le match que nous. Ils étaient plus physiques, ils nous ont bousculé. Il y’a une grande déception de notre coté. » avait rajouté Doc Rivers.

Un discours qui s’était prolongé par d’autres critiques du coach de Philly, jugeant que son équipe avait joué « comme des escargots » et que tout ce qu’avait fait le Heat était « plus dur et mieux fait ». Un constat partagé par les joueurs, notamment Tobias Harris, qui avait prononcé un discours similaire.

Problème majeur chez les Sixers, la réussite insolente du Game 4 notamment en fin de match a totalement disparu au match suivant. Bien contré par la défense mi-terrain de Miami, les Sixers se sont contentés de perdre des ballons et prendre des mauvais tirs.

Les critiques sont nombreuses pour les joueurs de Philly qui sont tous passés à coté lors d’un naufrage collectif en Floride. Joel Embiid lui, reste incritiquable, de retour sur les parquets malgré ses nombreuses blessures, il a cependant semblé beaucoup moins énergique que lors des deux matchs à domicile.

sixers vs heat game 5

Source : The Sixers Sense

Philadelphie n’a plus le choix et devra se donner au maximum cette nuit pour prolonger sa saison et se donner une chance d’aller plus loin. Du coté du Heat, nul doute que les soldats de Spoelstra auront du répondant pour ne pas prolonger la série et se diriger directement vers les finales de conférences sans passer par la case maison.

Il faudra surveiller de près les joueurs présents à Philadelphie puisque Joel Embiid, Mathisse Thybulle et Isaiah Joe sont pour l’instant inscrit comme incertains.

Réponse à 1h du matin dans un Wells Fargo Center qui promet d’être bouillant, et deux équipes qui risquent de jouer avec un très haut niveau d’intensité, pour ne pas changer dans ces play-offs NBA.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires