Les Dallas Mavericks contestent la défaite face aux Warriors : un scénario rare dans l’histoire de la NBA

par 4 minutes de lecture
Dallas Mavericks, Mark Cuban
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Suite à une défaite 125-127 face à Golden State cette nuit, le président des Dallas Mavericks Mark Cuban va contester le résultat pour « erreur d’arbitrage ». S’il obtient de gain de cause, ce serait seulement le septième match rejoué de l’histoire.

 

Une scène lunaire à l’American Airlines Center de Dallas. En sortie de temps mort dans le troisième quart temps, les joueurs de Dallas pensent avoir la possession et sont placés dans le camp de Golden State. L’arbitre donne pourtant la possession aux Warriors qui marquent un panier non contesté. L’écart entre les deux équipes n’est que de deux points à la fin du match, le président des Dallas Mavericks Mark Cuban va donc contester la défaite.

Il n’y a en réalité que peu de chances que le match soit rejoué, ce scénario n’est arrivé qu’à six reprises dans l’histoire de la NBA.

 

1952 : Milwaukee Hawks vs. Philadelphia Warriors

 

Les Hawks n’ont plus que quatre joueurs encore en capacité de jouer en raison des fautes, mais sont autorisés à tort à en faire entrer un cinquième. Ils remportent le match 78-77 après prolongation.

La contestation est validée et le match est rejoué le 11 mars 1953 à Pittsburgh. Les Warriors le remportent en prolongation 72-69.

 

1969: Atlanta Hawks vs. Chicago Bulls

 

Encore une fois avec les Hawks, ce match est connu pour son « buzzer fantôme ». Sur la dernière action du match à 124 partout, un joueur d’Atlanta rentre un tip-in au buzzer. A cette époque les ralentis n’existent pas et les arbitres jugent, à tort, que le temps est dépassé.

Après validation du conteste, le match est rejoué à partir d’une seconde de la fin. Les Hawks obtiennent justice et l’emportent de cinq points en prolongation.

 

1971: Cleveland Cavaliers vs. Buffalo Braves

 

A quatre secondes de la fin du match, les Braves mènent 91-90. Les Cavs prennent un temps mort mais l’arbitre remet le ballon en jeu avant la fin du temps légal du timeout. Le match est rejoué deux mois plus tard et recommence avec quatre secondes sur l’horloge. Ce conteste restera inutile car les Cavs n’arrivent pas à marquer, le match se termine sur le même score.

 

1978: New Jersey Nets vs. Philadelphia 76ers

 

Le coach des Nets Kevin Loughery est expulsé à 17min50 de la fin pour plusieurs fautes techniques, ensuite annulées après contestation. Le match est rejoué à partir du moment de l’expulsion dans un contexte inédit.

Eric Money, Harvey Catchings et Ralph Simpson sont en effet échangés par les deux équipes lors de la trade deadline qui a lieu entre les deux matchs. Ils sont donc les trois seuls joueurs de l’histoire a avoir disputé une même rencontre dans deux équipes différentes.

 

1982: Los Angeles Lakers vs. San Antonio Spurs

 

Le joueur des Spurs Norm Nixon rate un lancer franc à quelques secondes de la fin. Un de ses coéquipiers se précipite au rebond mais l’arbitre signale à tort qu’il est rentré dans la raquette avant que Nixon est tiré son lancer. Les Lakers gagnent la balle, égalisent à 116 partout et gagnent en prolongation.

Le match est rejoué le 13 avril 1983, le score reprend à 116-114 Spurs avec trois secondes sur l’horloge et San-Antonio s’impose de trois points.

 

2007: Miami Heat vs. Atlanta Hawks

 

Le dernier conteste de défaite validé à ce jour date de 2007. Shaquille O’neal joue alors pour le Heat et est expulsé à 51 secondes de la fin pour une sixième faute, annulée après contestation.

Le match reprend le 8 mars 2008 mais Shaquille O’neal n’est plus présent sur le terrain car transféré entre temps aux Suns. Le score ne change pas et Atlanta l’emporte 114-111.

 

Dallas peut espérer un report du match pour peut être arracher une victoire, ultra importante dans la course aux play-offs.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires