Comment Monty Williams a réussi à motiver Ayton avec de simples phrases

par 2 minutes de lecture
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Malgré son excellente saison sur le banc des Suns, Monty Williams n’a pas été élu coach de l’année. Mais Monty pourrait gagner beaucoup plus important dans quelques jours, en finales NBA avec les Suns, le voir à l’œuvre pendant ces finales, montre à quel point c’est un bon coach.

Le coach n’a pas toujours besoin de penser à des coups de tactiques constamment, parfois, les mots sont importants, de simple mots non, mais lorsqu’ils sont bien utilisés ça peut faire la différence. Monty Williams a justement trouvé les mots que Deandre Ayton avait besoin d’entendre.

Stratosphérique dans le match 1 où il avait fait de belles stats, Ayton a eu un peu plus de mal sur ce match 2 contre Milwaukee. Ayton sur les trois premiers quart temps était méconnaissable. Monty Williams a senti que son joueur n’était pas aussi bien qu’il y’a deux jours plus tôt et il a concentré l’un de ses temps morts sur lui, en lui apportant conseils et consignes qu’Ayton a bien appliqué.

Si tu reviens en transition, tu vas obliger Giannis à être un arrière. Regarde moi ! Si tu es déçu de toi, c’est parce que tu t’es fixé des standards très élevés. C’est génial. Maintenant, va chercher à atteindre ce niveau, OK ? Tu peux l’atteindre avec ta force ! Il n’y a pas besoin de faire des stats tout le temps. Va dominer ce match avec force ! Allez ! »

Derrière ça, on a revu le Ayton du match 1. Le pivot des Suns a impacté tous les secteurs du jeu. Ayton a réussi 4 points, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et un contre sur cette seule période où les Suns ont pris le large face à Milwaukee. Ayton n’a donc pas eu besoin de faire de « grosses » stats, comme disait Monty Williams. Ayton s’est juste bien servi de son physique, sans parler de son intelligence de jeu qui s’améliore de semaine en semaine.

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires