Christian Wood à Dallas : Les gagnants et les perdants

par 4 minutes de lecture
wood
par 4 minutes de lecture

Christian Wood, l’intérieur des Houston Rockets, a été transféré aux Dallas Mavericks. Considéré comme le premier vrai move de cette Free Agency 2022, qui sont réellement les gagnants et les perdants de ce trade ?

Les gagnants

Annoncé par Adrian Wojnarowski jeudi dernier, après 2 saisons et 109 matchs disputés avec les Rockets, Christian Wood fait sa valise direction Dallas dans un trade 100% texan.

Au premier abord Dallas semble être le gagnant de ce trade. L’équipe de Mark Cuban fait venir un intérieur mobile en pleine force de l’âge.

Wood est un poste 4/5 extrêmement moderne, adapté à la NBA des années 2020. Rapide, agile, mobile, athlétique, le joueur de 26 ans est aussi capable de shooter de loin (39% à 3 points la saison dernière).

L’ancien de Detroit arrive à Dallas pour jouer le pick n roll avec Luka Dončić. Sa place dans le 5 majeur n’est pas assurée, Dwight Powell étant déjà en place sur le poste, mais Wood devrait avoir du temps de jeu et bénéficier de beaucoup de ballons sous ces nouvelles couleurs.

Rappelons que la saison dernière, Christian Wood tournait à 17,9 points, 10 rebonds, 2 passes, 1 contre et 0,8 interception.

Christian Wood semble être une arme parfaite pour ces Mavs, le but étant d’être le plus complémentaire possible de Luka Dončić. Wood a même déjà joué quelques phases de pick n roll avec James Harden et John Wall à Houston

Contractuellement, Wood rentre dans sa dernière saison contractuelle à hauteur de 14 millions de dollars. Les Mavs récupèrent de la flexibilité avec ce trade puisqu’ils seront libres de s’en séparer si le « feat » venait à ne pas fonctionner.

D’un autre côté, Dallas fait le ménage dans son roster. Au revoir Trey Burke, Sterling Brown et Marquese Chriss qui n’auront que très peu contribué dans cette équipe des Mavs.

Dallas dit également adieu à un de leurs joueurs emblématiques à savoir Boban Marjanović. L’intérieur de 2,20m adulé les fans aura passé 3 saisons à Dallas pour des stats de 5,9 points et 3,8 rebonds.

Les perdants

Difficile d’identifier les Houston Rockets comme perdants de ce trade lorsque l’on connaît la politique de reconstruction en place dans cette franchise.

Christian Wood et ses 14 tirs tentés par match la saison dernière ne rentrait certainement plus dans les plans de Stephen Silas qui préfère construire avec sa jeune paire d’arrières Jalen Green et Kevin Porter Jr.

L’effectif des Rockets semble également vouloir faire de la place à un certain Paolo Banchero. Le jeune prospect de Duke de la prochaine Draft a d’ores et déjà témoigné son intérêt à l’idée de rejoindre les Rockets pour y occuper la raquette.

En réalité, le véritable perdant de ce trade serait Christian Wood lui-même. Lui qui a explosé avec Detroit en 2020, était arrivé en 2021 à Houston où la franchise lui donnait tous les ballons en attaque, surtout après le départ de James Harden.

Wood va arriver dans une nouvelle équipe où son rôle sera drastiquement réduit mais une équipe bien plus compétitive qui sors d’une finale de conférence à l’Ouest avec un jeune prodige dans ses rangs.

Pour la première fois de sa vie, Wood va devenir une pièce importante d’une équipe visant les hauteurs de la ligue. Dallas s’adjuge une nouvelle arme offensive, l’aspect défensif de ce trade laisse tout de même à désirer.

La Free Agency 2022 ne fait que commencer, nombreux sont les trades qui suivront, surtout après la Draft NBA 2022 qui aura lieu cette nuit et notamment du côté de Dallas qui devra gérer le cas Jalen Brunson, free agent cet été.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires