Celtics-Nets : Thriller au TD Garden

par 3 minutes de lecture
playoffs NBA 2022
par 3 minutes de lecture

Boston Celtics – Brooklyn Nets, c’est l’affiche de ce premier tour. Et dès la première rencontre de la série, on n’a pas été déçu.

On l’attendait tous. Et ce match a tenu toutes ses promesses. Il y a eu de l’intensité, des performances individuelles et collectives et ce buzzer beater de Jayson Tatum sur une action collective exceptionnelle des Celtics.

Un buzzer beater collectif des Celtics

Comme un symbole, alors que l’on opposait le collectif des Celtics et les individualités des Nets, nous avons assisté à un buzzer beater sur une action typique des Celtics en 2022. Après la montée de balle de Jaylen Brown, il trouve Marcus Smart à trois points pour se sortir de la prise à deux.

Celui-ci fait alors la différence avec une feinte de tir qui élimine deux défenseurs adverses et trouve parfaitement Jayson Tatum en mismatch sur Kyrie Irving. Le talent de ce dernier fait le reste.

Cette action résume tout à fait l’évolution de Boston sur ces derniers mois. Ime Udoka a su trouver les solutions pour faire jouer ses joueurs ensemble et les sortir du jeu trop individualiste par moment qui les menait droit dans le mur en début de saison.

Charles Barkley était un des plus sceptiques dans ses commentaires aux US mais son ravissement devant cette action hier soir montre une évolution dans son jugement.

Le collectif des Celtics

Quatre des joueurs du cinq de départ de Boston ont marqué plus de 20 points. Du côté des Nets, si Irving a marqué 39 points, seuls Claxton (13 points) et Dragic (14 points) ont su apporter un soutien efficace aux deux stars. Et les Celtics ont parfaitement su alterner pour bloquer Kevin Durant.

 

 

Horford a montré toute sa palette et avec Jayson Tatum ils ont su le contenir. De plus, souvent la défense collective se resserrait autour de KD pour amener celui-ci à l’endroit du terrain où les Celtics pouvaient le défendre le mieux. Les Celtics avaient mis en place un étau sans toutefois installer des prises à deux.

 

 

Kevin Durant finit ainsi à 23 points à 9/24 dont 1/5 à trois points. On n’arrête jamais totalement ce type de joueur mais le limiter est déjà une solution.

La bataille du rebond

Les Celtics ont également largement dominé le rebond. L’apport de Drummond aux Nets et l’absence de Robert Williams à Boston laissaient entrevoir un possible rééquilibrage des forces à l’intérieur. Il n’en a rien été hier soir. Les Celtics ont capté 43 rebonds pour 29 à Brooklyn. Et la grande diffférence entre les deux équipes s’est créé au rebond offensif. Boston en a attrapé 14 contre seulement cinq pour Brooklyn.

celtics rebond

En tous cas, Boston a mérité sa victoire hier grâce à son collectif supérieur aux deux superstars des Nets. Ils ont mené pendant 30 minutes pour seulement 11 minutes d’avantage à leur adversaire. Mais il a quand même fallu s’arracher pour s’imposer sur une action collective de toute beauté. Cette série s’annonce épique et on a déjà hâte d’être au prochain match dans la nuit de mercredi à jeudi à 1h00.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires