Boston Celtics : des contrats à 620 millions de dollars pour Tatum et Brown ?

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les deux stars des Celtics Jaylen Brown et Jayson Tatum ont été sélectionnées en all-NBA teams. Cette récompense leur donne droit à une extension de contrat max en 2024 et 2025, un casse-tête financier pour Boston.

 

La fidélité à une franchise coûte chère en NBA et le management des Celtics va vite s’en rendre compte. Draftés en 2016 et 2017, Jaylen Brown et Jayson Tatum font le bonheur des fans de Boston. Deux jeunes stars complémentaires qui portent les Celtics aux sommets de la conférence Est depuis leur arrivée en NBA.

 

 

Seulement, les deux rookies ont bien grandi est seront éligible à leur troisième extension de contrat en 2024 et 2025. Grâce à leurs performances ils viennent d’être tous les deux sélectionnés en all-NBA first et second team. Cette récompense leur donne la possibilité d’obtenir un salaire de 295 millions de dollars sur cinq ans pour Brown et 318 millions pour Tatum.

 

Si les Celtics acceptent de leur donner ces contrats, leurs salaires représenteront 123 millions de dollars lors de la saison 2025/2026 soit quasiment la totalité du cap salarial autorisé en NBA. Et peu de flexibilité financière signifie moins de possibilités pour créer une équipe compétitive.

 

Ce manque d’argent pour les Celtics est toute fois à nuancer. En effet si le cap salarial est aujourd’hui fixé à 134 millions de dollars, la luxury tax s’élève elle à 162 millions. Les Celtics, comme tous les prétendants au titre, la dépassent cette année de 4 millions de dollars. Avec la hausse des salaires et l’inflation, la NBA pourrait augmenter la limite de cette taxe à presque 200 millions d’ici 2025.

 

Augmentation du cap ou pas, il est important pour le General Manager de Boston Brad Stevens de négocier avec ses deux joueurs pour alléger les finances.

 

Les Celtics peuvent-ils garder Jaylen Brown ?

 

Jaylen Brown, Boston Celtics

 

Contrairement à Jayson Tatum, Jaylen Brown sera en fin de contrat à l’été 2024. La direction des Celtics doit donc se pencher sur sa prolongation dès cet été sous peine de le voir partir agent libre. L’arrière est courtisé par de nombreuses équipes et si Boston refuse de lui accorder son contrat max, un trade pourrait avoir lieu pour éviter de le perdre sans contrepartie.

 

Dans un deuxième temps si un contrat max est proposé à Brown, Brad Stevens sera dans l’obligation de proposer le même à son coéquipier. Jayson Tatum est engagé jusqu’en 2025 avec une player option pour la saison 2026. Il est considéré par beaucoup comme la première option de l’équipe et lui donner moins d’argent que Jaylen Brown pourrait être vu comme un manque de respect.

 

En fait, l’avenir de la franchise va certainement se décider sur ces play-offs. Boston est actuellement mené 3-2 dans la série face aux Sixers. En cas d’élimination prématurée, nulle doutes qu’il sera plus difficile de garder les deux joueurs. En revanche, si les Celtics remportent le titre, le duo aura fait ses preuves et la direction pourrait être plus généreuse.

 

Au-delà de l’enjeu sportif, la Maison Verte pourrait donc jouer son avenir lors du match 6 à Philadelphie cette nuit.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires