Cam Thomas : Le joyaux des Nets

par 3 minutes de lecture
Cam Thomas
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

23.5 points de moyenne par match en février, avec une réussite insolente (45/41/90 au tir), additionnés aux départs de Kyrie Irving et Kevin Durant : aucun doute, Cam Thomas était l’un des joyaux sur lequel les Nets devaient bâtir leur reconstruction !

Ses 3 matchs de suite à plus de 40 pions (face aux Wizards, Clippers et Suns) avait émerveillé la sphère NBA, mettant de nouveau en avant à quel point le numéro 24 de Brooklyn est spécial !

Mais depuis ce coup d’éclat, il est cantonné à cirer le banc, avec plusieurs rencontres où il n’a même pas foulé les parquets. Bien que meilleur scoreur de son équipe en février, Jacques Vaughn a décidé de se passer de ses services depuis les arrivées de Mikal Bridges, Dorian Finney-Smith et Spencer Dinwiddie. Un coup dur pour le joueur de 21 ans qui n’a eu que des miettes depuis (11 minutes de moyenne en mars).

Mais l’ancien choix 27 de la Draft 2021 ne se démoralise pas :

« Je n’ai pas eu de discussions. Je vais juste au rythme des matchs et je les prends les uns après les autres. Peu importe ce qui est nécessaire pour l’équipe, je vais l’apporter. Tu dois regarder qui joue et quel rôle tu dois avoir. »

Et pour le moment Cam Thomas a répondu présent dès que l’opportunité lui a été donnée. Face aux Bucks, il a effectué son premier match à plus de 7 minutes en mars, scorant 21 points en 26 minutes, à 7-13 au tir et 3-6 de loin.

Si Jacques Vaughn ne s’est pas entretenu directement avec son protégé, les médias l’ont questionné sur ce choix pour le moins étonnant. Voici sa réponse :

« Dorian Finney-Smith est l’un de nos meilleurs défenseurs, donc c’est dur de le sortir du 5 majeur quand il y a d’autres joueurs offensifs à défendre. Nic Claxton, c’est vraiment compliqué de le sortir. Je ne veux pas aller joueur par joueur mais avoir un line up équilibrée sur le terrain avec des joueurs pouvant se couvrir mutuellement et avoir un mix d’attaque et de défense, c’est le but. »

Jacques Vaughn a complètement révolutionné la défense de Brooklyn depuis son arrivée. Meilleure défense il y a quelques mois, il mise beaucoup sur ce coté du terrain pour remporter les matchs. Avec des joueurs comme Mikal Bridges, Nic CLaxton et Dorian Finney Smith, le coach des Nets s’assure une défense de fer.

Or, en février, sur les minutes disputées par Cam Thomas, son impact est réduit par ses lacunes défensives. Sur ses 3 matchs de folie (134 points inscrits), l’arrière de 21 ans n’est qu’à +5 de +/-. Pire, il totalise -35 sur le mois de février.

Cam Thomas reste positif et connait ses axes de progression. Il sait aussi que sa qualité de création au tir est très recherchée : « On a besoin de gars qui ont ça, ces gars qui peuvent aider à créer en attaque pour l’équipe, pour les autres et pour eux. Je sens que j’apporte cela.”

On surveillera sa fin de saison avec attention, le potentiel du joueur est énorme, à voir s’il l’exploite au mieux dans les mois à venir…

 

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires