Bradley Beal bien parti pour prolonger chez les Wizards

par 3 minutes de lecture
beal
par 3 minutes de lecture

Cette Free Agency 2022 promet d’être haletante, plusieurs gros noms y figurent dont celui de Bradley Beal. L’arrière des Wizards dispose d’une player option pour la saison 2022/2023 qu’il devrait, sans surprise, décliner.

Après PJ Tucker qui renonce à sa player option ou encore Jeff Green qui la lève avec Denver, c’est au tour de Bradley Beal de faire l’actualité de cette Free Agency 2022.

Après avoir signé pour seulement 2 ans mais 70 millions de dollars à l’été 2021, Bradley Beal arrive en fin de son contrat avec les Washington Wizards et dispose d’une player option pour la saison prochaine à hauteur de 36 millions de dollars.

Selon les informations d’Adrian Wojnarowski rapportées par Bleacher Report, le 3ème choix de la Draft 2012 devrait y renoncer pour privilégier une renégociation salariale de grandes ampleurs avec Washington.

Beal vient d’achever sa 10ème saison dans la capitale, une saison marquée par une blessure majeure au poignet qui l’écarta des parquets dès fin janvier, pour le reste de la saison (seulement 40 matchs joués pour Beal).

Les Wizards concluent leur saison 2022 avec 35 victoires et 47 défaites et une 10ème place de la conférence Est.

Si Bradley Beal décline sa player option, il deviendra par conséquent unrestricted free-agent. Il pourra signer pour 180 millions sur 4 ans ailleurs, ce qui est peu probable, ou bien renégocier un nouveau deal avec les Wizards. Les premiers bruits qui courent parlent de plus 240 millions de dollars sur 5 ans, soit 48 millions la saison.

Rien d’étonnant, lorsque l’on sait ce que représente Bradley Beal pour les Wizards. À 28 ans, Beal incarne le dernier très haut choix de Draft de Washington (avec Otto Porter en 2013), a formé un excellent backcourt avec son ancien acolyte John Wall, a représenté à 3 reprises les Wizards au All-Star Game, a été 2ème meilleur scoreur de la ligue en 2021 avec 31 points de moyenne et a déjà aligné 2 saisons en 82 matchs.

Sans jamais s’être caché sur ses deniers de prolonger l’aventure à Washington, Beal incarne le visage de la franchise de la capitale depuis maintenant 10 ans et pour les années à venir.

Si les Wizards veulent renouer avec les hauteurs de la NBA, cela se fera avec Bradley Beal en franchise player.

Dans l’éventualité d’un nouveau contrat, le cap space de Washington sera complètement bouclé, privant ainsi Tommy Sheppard, l’executive en place, de tout autre mouvement durant cette intersaison, pour aller chercher un lieutenant par exemple.

L’équipe semble repartir en 2023 avec un Bradley Beal en leader, Kristaps Porziņģis en lieutenant avec des role players tels que Kyle Kuzma, Rui Hachimura ou encore Deni Avdija pour une deuxième année de Wes Unseld Jr au coaching.

Les prochains jours seront décisifs à Washington, pour Beal et pour les Wizards avec la Free Agency qui débute jeudi prochain.

Aucune surprise n’est attendue, Bradley Beal devrait rapidement prolonger mais, en NBA, tout peut aller très vite.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires