Un premier bilan à la veille des Christmas Games 2023 : la conférence Est

par 5 minutes de lecture
Christmas Games
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Cette semaine, à quelques jours des Christmas Games 2023, nous faisons un point sur les deux conférences, nous commençons par la conférence Est.

Pour chaque conférence, nous verrons, les surprises, les confirmations et les déceptions à la veille des Christmas Games 2023, une équipe et un joueur.

Les surprises

Le Magic d’Orlando

Ils sont quatrièmes de la conférence Est avant les Christmas Games avec un bilan de 16 victoires pour seulement dix défaites. L’équipe est homogène, au total, six joueurs inscrivent plus de dix points en moyenne par match. Le rookie de l’année 2023, l’an passé, Paolo Banchero, confirme les espoirs placés en lui à titre d’exemple son pourcentage de tir à trois points est améliorée de 29,8% à 37,1% avec plus de tirs pris. L’équipe est composée aussi de joueurs de talents comme des frères Wagner, champions du monde avec l’Allemagne l’été passé.

L’équipe est la plus jeune de la ligue à l’exception de Joe Ingles et Gary Harris. . Les résultats sont significatifs avec des victoires contre Milwaukee, Boston et Denver. Néanmoins, les trois derniers matchs se soldent par trois défaites et les deux matchs à venir à Milwaukee et à Indiana seront de vrais révélateurs.

Tyrese Maxey

76ers

Mandatory Credit: Jim Dedmon-USA TODAY Sports

Il est la révélation du début de saison des Philadelphia 76ers avant les Christmas Games. Le joueur de 23 ans est issu, parmi beaucoup de joueurs NBA, de l’université de Kentucky. Il est dans sa quatrième année. Avec le départ de James Harden et avant lui de Ben Simmons, il trouve une place de titulaire et surtout de lieutenant du MVP en titre Joel Embiid. Tyrese Maxey a franchi un cap dans sa carrière.

Avec 26,1 points de moyenne, 3,8 rebonds et 6,7 passes, il est le deuxième marqueur de l’équipe et peut suppléer au besoin son leader. Il est 14ème meilleur marqueur de la ligue. Ses statistiques ont progressé et il s’affirme comme un prétendant au titre de joueur ayant le plus progressé, MIP.

 

Les confirmations

 

Les Boston Celtics

nba in-season tournament

Mandatory Credit: Winslow Townson-USA TODAY Sports

Les leaders de la conférence Est, à la veille des Christmas Games, affichent un bilan de 21 victoires pour six défaites. Ils sont invaincus à domicile avec 14 victoires consécutives. Ils se déplacent Los Angeles, d’abord chez les Clippers puis, pour une des affiches de ces Christmas Games contre les Los Angeles Lakers. Ils possèdent dans leur rang, Jayson Tatum qui, à ce moment de la saison avant les Christmas Games, fait partie des prétendants logique au titre de MVP.

Joel Embiid

Le MVP en titre est meilleur marqueur de la ligue 35,1 points de moyenne par match 11,8 rebonds, 5,9 passes et 1,9 contre. Ses statistiques sont meilleures que celles de l’an passé. L’équipe est comme l’an passé la troisième de la conférence Est. À la veille des Christmas games, les trois premiers de la conférence sont probablement connus, comme l’an passé.

Joel Embiid doit, cette année, en plus de ses performances individuelles, faire évoluer l’équipe sous les ordres de Nick Nurse. Il est le franchise playerMVP en titre. Il n’a pas réussi à atteindre les finales NBA. Il y a eu beaucoup d’excuses. À ce moment de l’année, la veille des Christmas games dont il est une des têtes d’affiche avec le match contre les finalistes de l’an passée, les Miami Heat.

 

Les déceptions

 

Zach Lavine

Mandatory Credit: Kamil Krzaczynski-USA TODAY Sports

Zach LaVine 

Il est le joueur qui cristallise toute les critiques contre les Chicago Bulls. Le joueur a disputé 18 des 29 matchs de son équipe cette saison. Il est absent pour la période des Christmas games pour une durée de quelques jours depuis sa blessure au pied contracté à la fin du mois de novembre. Il est également au cœur des rumeurs de transfert. 

Le joueur est dans sa dixième saison et il peine à endosser le costume de franchise player. Sur le peu de matchs disputés, ses statistiques individuelles sont en retrait par rapport à l’an passé.

 

Mandatory Credit: Brett Davis-USA TODAY Sports

Les Hawks d’Atlanta

Enfin, la dernière déception est les Atlanta Hawks. Ils sont actuellement 10ème et la dernière équipe qualifiée pour le playin avec 12 victoires et 15 défaites. Trae Young est le deuxième meilleur passeur de la ligue avec 11,1 passes et il est le huitième meilleur marqueur avec 28,2 points. L’équipe est la troisième meilleure attaque et la 28ème défense. L’équipe de Quinn Snyder est donc déséquilibrée. Les résultats sont en cohérence avec l’entraîneur. Avec sept joueurs à plus de 10 points, tout est tourné vers l’attaque.

Mais le seul Clint Capela ne peut pas tout faire en défense. Il essaye de combler les brèches laissées sur l’absence de repli défensif par Trae Young et Dejounte Murray. Des changements sont à prévoir si l’équipe veut progresser surtout sur le plan défensif. 

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires