Bilal Coulibaly a convaincu son GM

par 3 minutes de lecture
Bilal Coulibaly
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Choisi par les Wizards pour son expérience et ses aptitudes physiques, Bilal Coulibaly a satisfait Will Dawkins pendant la Summer League.

 

La Summer League a conforté les Wizards dans leur choix d’avoir pris le pari Bilal Coulibaly à la Draft. La nouvelle direction de Washington ne peut qu’être satisfaite de la Summer League réalisée par l’arrière français, qui a connu une progression linéaire en quelques matchs. Invité du podcast « Off The Bench », e nouveau GM de la franchise Will Dawkins, a confié que cette confrontation au lus haut niveau avait joué un rôle dans leur choix de miser sur Bilal Coulibaly.

C’est en partie pour cela que nous l’avons choisi. Pour un jeune homme comme lui qui, sur le plan athlétique, est encore en train de se développer, sa défense sera toujours en avance sur son attaque. Il a un état d’esprit, un état d’esprit compétitif pour réussir, il est fin, il passe par-dessus les écrans, il défend sur plusieurs postes. En discutant avec le staff, on leur a dit : ‘Mettons-le à l’essai, mettons-le sur le terrain, sur les meilleurs arrières, les meilleurs ailiers, sur quelques grands, et voyons ce qu’on a’. Il a compris ce qu’il devait faire et voulait vraiment y aller. Mais comme je l’ai dit, quand tu as joué contre des professionnels, la transition n’est pas aussi difficile pour lui comme ça peut l’être pour des gars qui arrivent directement de l’université.

Si Will Dawkins a apprécié ce qu’il a pu voir sur le terrain, le GM a surtout aimé le mental du rookie et sa volonté d’apprendre. Une maturité qui peut donner espoir.

Il a une grande force de caractère. Il a beaucoup de dureté en lui. Il sait que pour donner, il faut parfois aussi recevoir. Il n’a pas peur de ça. J’aime les gars qui se battent, qui sont compétitifs et confiants. Mais c’est un garçon humble. Il va travailler, continuer à travailler, continuer à se battre.

Même si ses quatre matchs ont été rassurants et positifs, Bilal Coulibaly saut qu’il est loin d’être arrivé au bout du chemin. Mais les bases sont là et sont encourageantes pour l’avenir.

Il sait qu’il a beaucoup de choses à travailler et je m’attends à ce que son jeu soit à un niveau différent de ce qu’il est actuellement. Mais pour l’essentiel, nous voulons qu’il aille sur le terrain, qu’il s’amuse, qu’il joue dur et qu’il observe ce qu’il se passe.

Il va désormais falloir attendre les matchs de présaison avant de revoir Bilal Coulibaly sur les parquets NBA.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires