Ben Simmons veut croire en sa chance

par 6 minutes de lecture
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

 

Alors qu’a pris place hier dans à peu près toutes les franchises le traditionnel « Media Day » en NBA, Ben Simmons en a profité pour se confier sur le chemin parcouru depuis deux ans et affirmer qu’il sera de retour à son meilleur niveau cette saison.

 

  Le Media Day en NBA est cette formidable période de l’année où tout est tout rose pour toutes les équipes de la ligue. Les éventuelles tensions, frustrations et blessures n’existent plus, chacun étant persuadé qu’il sera champion à la fin de l’année. Hier, c’est l’ailier fort/meneur australien Ben Simmons qui s’est prêté au jeu des réponses aux questions des journalistes.

Lui qui enchaîne les gros soucis de santé depuis maintenant deux ans a tenu à affirmer qu’il sera bel et bien de retour à 100% cette saison, (ce qu’on lui souhaite) « c’est le mieux que je me sente depuis un long moment » a-t-il d’abord lâché. Pour rappel, Ben Simmons n’avait pas joué un seul match lors de la saison 2021/2022 pour des problèmes de santé et des tensions avec le GM des Sixers à l’époque.

Finalement rapatrié à Brooklyn lors du trade de James Harden, Ben Simmons avait cru pouvoir faire son retour l’an dernier mais sa saison a tourné au fiasco, il n’avait été que l’ombre de lui-même, ne jouant finalement que 42 matchs en plus d’afficher ses pires statistiques en carrière à la fois en points, rebonds, passes décisives et pourcentages aux lancers francs, actant par ailleurs la fin de l’ère « superteam » à Brooklyn avec les départs de Irving et Durant dans la saison, « il y a un an de ça, j’avais peut-être besoin de plus de temps pour me soigner mais je voulais jouer et aider mon équipe à gagner, surtout que le contexte était différent de maintenant (les Nets faisaient partis des grands favoris au titre) ».

Il a ensuite poursuivi en déclarant, « maintenant je suis capable d’encaisser des chocs, tout est plus simple pour moi et je peux enfin redevenir Ben Simmons ». Le meneur/ailier a aussi évoqué sa blessure au dos l’an dernier qui fut particulièrement embêtante pour lui qui est un joueur physique, « je ne pouvais parfois même pas m’assoir, même conduire une voiture était impossible (…) cet été j’ai moi-même pris en main ma guérison avec quelqu’un que je connais depuis longtemps afin de revenir à mon meilleur niveau ».

Nov 22, 2022; Philadelphia, Pennsylvania, USA; Brooklyn Nets guard Ben Simmons (10) passes the ball to forward Nic Claxton (33) past Philadelphia 76ers forward Tobias Harris (12) during the first quarter at Wells Fargo Center. Mandatory Credit: Bill Streicher-USA TODAY Sports

L’ancien premier choix de Draft a ensuite été interrogé sur l’équipe qui l’entoure cette année, bien différente de celle de l’an dernier, « je suis content de mon équipe, on a une jeune et bonne équipe. C’est excitant d’avoir un groupe avec des mecs qui courent, écartent la défense et peuvent aussi mettre des tirs, je sais que je vais pouvoir trouver mes coéquipiers. On a aussi quelques gars capables de porter le ballon. On pourrait être l’une des équipes avec le rythme le plus élevée cette saison » a-t-il conclu.

Ben Simmons est aussi conscient qu’il évolue dans une conférence où il y a eu du mouvement et qui s’est améliorée mais il a tenu à rappeler que « beaucoup de choses se passent mais je ne peux pas me concentrer sur les autres meneurs de l’Est. Je me concentre sur les Nets pour voir comment on peut s’améliorer chaque jour ».

 

Enfin Ben Simmons a fini par évoquer sa situation personnelle, d’abord l’attente qui l’entoure en ce début de saison, « je sais ce qu’on attend de moi et je comprends la frustration des fans des Nets. Mais je sais aussi par quoi je suis passé l’an dernier. J’ai pris tout l’été pour me concentrer sur moi-même, ce qui est bien avec le sport c’est que un jour vous pouvez être mauvais mais dès le lendemain tu peux être à ton meilleur ».

L’australien a ensuite confié à la presse qu’il souhaite être présent à Paris pour les Jeux Olympiques en Août 2024, « je veux jouer à Paris, je suis excité par ça et si je suis en bonne condition, je veux être en tenue là-bas ».

Simmons a ensuite avancé le fait qu’il « était un des meilleurs défenseurs de la ligue il y a quelques années, c’est Brett Brown qui m’avait fait prendre conscience de cela. Être un bon défenseur c’est d’abord une mentalité, celle de faire tous les efforts sur le parquet », lui qui peut défendre 3 à 4 positions. Le meneur des Nets a ensuite conclu sur la relation avec Jacque Vaughn (qui avait lui-même déclaré qu’il n’était sur la même longueur d’ondes avec son joueur), « on est maintenant sur la même page, le poste de meneur demande une bonne relation avec le coach. On doit communiquer chaque jour et je dois être un leader » a-t-il exprimé.

 

Oct 2, 2023; Brooklyn Nets guard Ben Simmons (10) at Brooklyn Nets Media Day, Brooklyn, NY, USA; Mandatory Credit: Wendell Cruz-USA TODAY Sports

Ben Simmons sait donc que le succès de cette jeune équipe des Nets passera sûrement par une saison aboutie de sa part. Sans être de grands favoris, si les Nets parvenaient à réussir leur saison régulière, ils pourraient vraisemblablement se hisser en Playoffs où l’âme défensive de cette équipe, où figurent d’excellents défenseurs tels que Simmons, Finney-Smith, O’Neale ou Claxton, pourraient jouer des tours à certains favoris.

© Brad Penner-USA TODAY Sports

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires