Avec les absences répétées, le Big Three des Nets en proie à des difficultés sur le parquet

par 4 minutes de lecture
kyrie irving
par 4 minutes de lecture

Le retour de Kyrie Irving avait ravi les fans des Nets et du basket en général pour enfin voir à l’œuvre ce Big Three souvent commenté mais rarement vu ensemble. Mais a blessure de Kevin Durant qui va l’éloigner des terrains pour 4 à 6 semaines a mis un coup d’arrêt à la réunion des trois superstars de la franchise de Brooklyn.

Hier soir marquait le premier match sans Kevin Durant. Et l’issue a été fatale : défaite 114 à 107. Cette nouvelle absence va repousser d’autant la construction d’une vraie alchimie entre ces trois superstars et donc de voir des Nets à leur plein potentiel. La saison n’est pas encore à la moitié de son parcours mais tout de même, le temps presse.

[restricted_content]

Un an après, le Big Three reste encore un mirage

C’était il y a quasiment un an que ce trio infernal faisait ses débuts en NBA. et là aussi face aux Cavaliers. Malgré leur 96 points combinés en 2021? les Cavs l’avaient emporté avec un Colin Sexton en feu avec 42 points. Hier soir, il manquait Durant et ce n’était pas Sexton, mais le joueur de la semaine, Darius Garland et ses 22 points qui ont eu raison de l’ogre de Brooklyn.

En un an, de l’eau a coulé sous les points, et des éléments externes sont venus troubler cette équipe et son trio.

Kyrie Irving, non-vacciné, n’a pas pu jouer une bonne partie de ce premier tiers de la saison. De retour depuis une semaine, l’espoir de (re)voir le trio sur le parquet renaît et on se dit à ce moment-là que les Nets peuvent devenir le rouleau compresseur que tout le monde craint.

Mais Durant se blesse et les compteurs sont remis à zéro.

« Cela fait beaucoup à digérer », a déclaré Irving. « Ce que nous avions l’intention d’être et ce que nous avons encore l’intention d’être et tous ces contretemps et ces choses incontrôlables. Lors des playoffs de l’année dernière, James sort, puis je monte pour un tir et Giannis arrive et son pied se trouve sur le chemin. Puis cette année et cette situation (COVID-19) dans laquelle je me trouve et maintenant nous avons affaire à Kev [Durant) qui est absent. …

« C’est difficile, mais quand on pense à la façon dont tout cela continue de se mettre en place, et nous n’avons pas encore joué de manière régulière ensemble. Je ne sais pas, avons-nous déjà joué 20 matchs ? (Les Nets ont disputé 16 matchs avec ses trois stars.) »

Les Nets peuvent-ils gagner sans ce trio ? 

Deuxième de la conférence Est, les Nets ont fait sans Kyrie Irving durant ce premier tiers de saison. Mais cela était dû majoritairement à Kevin Durant, meilleur scoreur de l’équipe et évoluant à un niveau tellement élevé cette année. Il est dans la discussion pour un titre de MVP sans aucun doute.

Autour de lui, Patty Mills a apporté son expérience à ce vestiaire qui reste jeune. Steve Nash a opté pour un système de jeu plutôt petit avec le seul Durant comme grand dans le cinq de départ. Blake Griffin et LaMarcus Aldrige apportant de la hauteur en sortie de banc.

Mais ce système est remis en cause avec la blessure de Durant. Les Nets doivent trouver de nouveaux moyen de protéger la raquette en l’absence de Durant.

D’une manière plus générale, les Nets doivent réapprendre à jouer avec le retour d’Irving. Par moment, la communication balbutiante entre les joueurs se remarque, et cela est normal. Les rookies doivent aussi se fondre dans ce moule.

Brooklyn a débuté avec Sharpe et Kessler Edwards hier soir lors du MLK Day et les deux ont combinés pour 21 points, un bon score pour deux joueurs qui étaient la plupart du temps en dehors de la rotation. Le supporting cast doit bien sûr s’élever pour palier à cette absence de marque y compris Kyrie Irving.

Le meneur doit prendre à sa charge le scoring de la franchise et tout le monde sait qu’il en est largement capable. Du moins pour les matchs à l’extérieur. Car le problème sera encore plus grand lorsque les Nets joueront à la maison et James Harden sera bien seul. La chance des nets sera de jouer la majorité de leur match à l’extérieur durant la convalescence de KD.

Cette série de match à l’extérieur peut permettre à Harden et Irving de travailler leur complicité.

Mais pour l’instant, les Nets, sans leur meilleur joueur, ne sont pas en mesure de rivaliser avec une équipe que l’on reverra très certainement en playoffs à la fin de la saison régulière. 

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires