Austin Rivers fracasse “la culture des highlights”

par 3 minutes de lecture
austin rivers
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Dans une vidéo postée sur Tiktok, Austin Rivers, joueur des Minnesota Timberwolves et fils de Doc Rivers, a pointé du doigt la façon dont est consommé le basket-ball, notamment à travers les highlights, qu’il juge responsable d’avoir “tué le basket”.

 

Austin Rivers n’y est pas allé de main morte au moment de donner son avis sur la façon dont est consommé son sport de nos jours.

“Quand je jouais au lycée, vous n’obteniez une mixtape que si vous étiez un gars de premier plan. À l’époque, il fallait travailler. Un travail constant. Il fallait se faire un nom pour obtenir une mixtape et c’était un honneur d’avoir une mixtape BallIsLife. C’était un honneur d’avoir une Hoopmixtape. Mais on n’a pas joué pour en avoir une, je ne suis pas entré dans un match en faisant quelque chose pour être sur Hoopmixtape. »

“Je suis allé au match pour gagner et être moi-même, et Hoopmixtape et les autres étaient là à me suivre. Je n’ai pas demandé à Hoopmixtape de me suivre. Je n’ai pas payé Hoopmixtape un dollar. Je n’ai pas payé BallIsLife un dollar. Ils m’ont juste suivi parce que j’étais ce gars-là. Ils ont suivi Bradley Beal parce qu’il était ce type. C’était comme ça.”

Des propos relayés par Nicolas Batum, ou encore Victor Wembanyama sur Twitter.

Austin Rivers ne s’arrête pas là et continue de dénoncer cette culture du highlight.

“Le paysage a changé maintenant. Les parents paient ces gens pour venir aux matchs. Tout le monde a une mixtape, tout le monde regarde la caméra maintenant et se tape sur la tête quand ils dunkent sur quelqu’un. Ce n’est qu’une succession de highlights, et maintenant les gamins ne regardent que ça. Ils ne regardent pas le vrai match de basket, la pureté du jeu.”

“Faire la bonne passe même si vous n’allez pas obtenir une passe décisive, conduire le jeu afin que quelqu’un d’autre puisse obtenir une passe décisive. Plonger sur le terrain, parler en défense, jouer en défense tout court. Prendre des bons tirs, rendre le jeu facile, être efficace avec le ballon, marquer sur un ou deux dribbles plutôt que sur 15 dribbles. … La culture du highlight a absolument tué le basket-ball.”

La vidéo de l’arrière des Wolves intervient 15 jours après un tweet de Kyle Kuzma, qui dénonçait également la profusion des highlights sur les réseaux sociaux.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires