Andrew Wiggins, l’une des plus belles histoires de la saison

par 4 minutes de lecture
Andrew Wiggins
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Andrew Wiggins est devenu Champion NBA avec les Golden State Warriors et a véritablement contribué au succès de son équipe. Sa carrière est devenue ambivalente, elle est d’abord remplie de déception et désormais pleine de réussite.

Véritable phénomène au lycée et à la fac, c’est de manière plutôt logique que le natif de Toronto est sélectionné en premier choix par les Minnesota Timberwolves lors de la Draft 2014. Malheureusement, Andrew Wiggins a déçu et a été considéré comme un bust au fur et à mesure des années.

Arrivé en NBA avec un véritable potentiel, le joueur Canadien n’a jamais réussi à l’exploiter avec les Wolves, ce qui a créé la frustration de la franchise et des fans. Pourtant ses moyennes étaient correctes, près de 20 points de moyenne en cinq saisons et demie, mais il n’a jamais su s’imposer comme le franchise player. Le jeune joueur est devenu le visage de l’échec de la reconstruction de Minnesota. Lors de la trade deadline de février 2020, les Wolves n’ont pas hésité à l’échanger aux Golden State Warriors contre D’Angelo Russell.

Andrew Wiggins est la preuve qu’un changement d’environnement peut transformer n’importe quel joueur mais aussi complètement renverser une carrière. Depuis son arrivée aux Warriors, il a réussi à enlever petit à petit l’étiquette de bust qu’on lui a collé. Certains premiers choix de Draft déçoivent réellement ou se blessent mais certains comme Andrew Wiggins prouvent que le contexte joue énormément. Son arrivée dans une franchise avec une culture de la gagne lui a redonné confiance et en étant mieux accompagné, il montre enfin toutes les qualités qu’il n’a pas réussi à développer avant.

Le 19 mars 2021, Andrew Wiggins profite de l’absence de Stephen Curry pour planter son season-high, 40 points face aux Memphis Grizzlies. Cette performance est une preuve de plus que le joueur Canadien peut prendre cette équipe sous son contrôle et que les Warriors peuvent compter sur lui. Grâce à la jolie saison 2021-2022 des Warriors et sa progression soudaine, il a décroché sa première sélection au All-Star Game en 2022, et pas n’importe comment, puisqu’il a été titulaire. Huit ans après son entrée dans la NBA, Andrew Wiggins parvient à obtenir le succès qu’il mérite. Son évolution en défense ainsi que ses nouvelles créations offensives ont permis aux Warriors de terminer une belle campagne de saison régulière et de faire partie des meilleures équipes avant d’entamer les Play-offs.

Andrew Wiggins est devenu le meilleur joueur d’un match de Finales NBA lors du Game 5 face aux Boston Celtics, qui aurait pu imaginer cette phrase il y a quelques années. Plus tôt dans la série, il a su se montrer crucial pour son équipe mais ce match a été l’apogée de la métamorphose d’Andrew Wiggins. Avec un Stephen Curry méconnaissable (0/9 à 3-points), Wiggins a pris les choses en main : 26 points, 13 rebonds, 2 passes décisives, 1 interception, 1 contre et le tout sans aucune perte de balle pendant 42 minutes. Andrew Wiggins a tout simplement été le deuxième meilleur marqueur des Golden State Warriors dans ces Finales et sans aucun doute le deuxième meilleur joueur de l’équipe.

Celui que l’on moquait à cause de son salaire avec les Wolves, un contrat de 147 millions de dollars sur cinq ans qu’il a signé en 2017, a aujourd’hui prouvé qu’il les méritait. Véritable facteur X dans la quête du titre, il est sans aucun doute la surprise de ces Finales. Cet été il est désormais free agent en même temps que Jordan Poole et les Warriors vont sûrement devoir faire un choix.

En attendant, Andrew Wiggins a déjoué tous les paris, sa situation aux Wolves ne laissait en rien présager une telle ascension. Son nom fait désormais partie des plus belles histoires de la saison 2021-2022, considéré comme un bust à Minnesota, il a trouvé son second souffle dans la Baie, en étant All-Star puis Champion NBA.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires