Adam Silver écarte encore l’idée d’un All-Star Game entre les Américains et le reste du monde

par 3 minutes de lecture
all-star game
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Pour le patron de la ligue, l’idée d’un all-star game en pleine saison ne fait plus recette chez les joueurs, peu importe le format imaginé.

Les changements de format, avec un système de Draft ou encore l’Elam Ending, ont produit des effets ponctuels, mais le problème demeure : le All-Star Game est devenu au fil des années un simple concours de dunks et de tirs à trois points, où les défenses n’existent plus.

Les records explosent chaque saison, mais cette rencontre des étoiles n’a clairement plus aucun intérêt.

Elle devient même pénible à regarder, surtout quand on compare avec les petits bijoux proposés dans les années 1990 ou au début des années 2000, quand ce rendez-vous était très attendu.

La dernière option à tenter pourrait être celle d’un match entre les meilleurs joueurs américains et les meilleurs joueurs étrangers.

Cette idée flotte dans les airs depuis quelques saisons déjà, et avec la domination des Joel Embiid, Nikola Jokic, Luka Doncic ou Giannis Antetokounmpo, elle pourrait désormais faire sens.

Le all-star game n’est plus un événement sportif

Le journaliste Michael Wilbon a lancé l’idée à Adam Silver avant le Game 3 des finales NBA. « Mon inquiétude concernant ce match, c’est peut-être qu’on a dépassé ce moment où les joueurs ont envie de jouer un All-Star Game compétitif en milieu de saison », a répondu le patron de la ligue.

« Je ne pense pas que les joueurs se disent qu’ils ne vont pas jouer dur, c’est simplement une dynamique de groupe qui a pris le dessus. On a vu que le concours de tirs entre Stephen Curry et Sabrina Ionescu fut le grand moment du week-end. Donc peut-être qu’il faut faire les choses différemment, en étant plus axé sur le spectacle. Les gens veulent voir les joueurs se donner à fond, mais ça doit être plus qu’un match. Il y a une pression sur les joueurs pour qu’ils donnent tout, compte tenu de la longueur de la saison et du risque de blessure. »

Ces propos rappellent ceux déjà tenus par Adam Silver en mars, après l’événement à Indianapolis. Charles Barkley avait alors déjà proposé cette idée, sans convaincre après le spectacle décevant de l’édition 2024.

« Si je n’avais pas vu ce qu’il s’est passé cette année, je pense qu’on aurait été prêt à changer de formule, pour en faire un match États-Unis contre le reste du monde », expliquait-il. « Mais je me demande si cette génération de joueurs… Et les franchises sont également complices, car personne ne veut qu’ils jouent dur au All-Star Game. Personne ne veut se blesser et ils voient ça comme une pause au milieu de la saison. »

Ainsi, malgré les propositions de formats alternatifs, Adam Silver reste prudent et sceptique quant à l’idée d’un All-Star Game entre les Américains et le reste du monde, soulignant la nécessité d’équilibrer le désir de spectacle avec les préoccupations de santé et de fatigue des joueurs.

 

Crédit photo : Peter Casey-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires