6 performances marquantes lors de premières au Madison Square Garden

par 6 minutes de lecture
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

NBA – Victor Wembanyama jouera cette nuit (1h30 heure française) son premier match dans la plus emblématique des arènes de la balle orange, le Madison Square Garden. Réputé pour son ambiance et son atmosphère unique, The Free Agent vous propose un retour sur 6 performances marquantes lors de premières au MSG.

 

Wilt Chamberlain – 24 Octobre 1959

 

Le record. De quoi commencer en trombe, c’est le grand et légendaire joueur de 2m16 qui détient le record de points dans une première au Madison Square Garden avec 43 points. À cette époque joueur des Warriors de Philadelphie, Chamberlain frappe fort, il capte en plus de cela 28 rebonds dans une victoire 118 à 109 contre les Knicks.

Le meilleur rebondeur de l’histoire de la NBA montre déjà qu’il est trop grand, puissant, rapide agile. Le légendaire journaliste David Adridge évoque le fait « qu’il n’y a jamais eu un joueur aussi large (que Wilt) qui pouvait bouger aussi rapidement ». Chamberlain remportera cette année-là haut la main le titre de rookie de l’année.

 

Magic Johnson – 5 Février 1980

 

Un triple-double, évidemment pour (l’ancien) maître en la matière. Avec 19 points, 10 rebonds et 11 passes décisives, Magic affirme déjà son style de joueur complet. Les Lakers s’imposent 116-105 et seront champion quelques mois plus tard après une finale remportée en 6 matchs face au Sixers, où ce même Magic Johnson remportera le tire de MVP des Finales.

 

Michael Jordan – 8 Novembre 1984

 

Le plus grand et influent joueur de l’histoire de ce sport connaîtra aussi des débuts en trombe lors de sa première au Madison Square Garden. Michael Jordan livre une performance complète avec 33 points, 8 rebonds, 5 passes décisives, 3 interceptions et 2 contres. Jordan ne tarde donc pas à montrer tout son potentiel à la fois offensif et défensif dans l’arène la plus mythique du basket. Le numéro 23 permet aussi à son équipe, alors mal en point, de l’emporter 121-106.

Jordan entretiendra tout au long de sa carrière une grande histoire d’amour avec le Garden, il y postera 55 points en 1995 dans un match mémorable. Charles Oakley, ailier fort légendaire des Knicks entre 1988 et 1998, déclare à propos de Jordan « qu’il a empêché beaucoup de gars d’être champion, je sais en tout cas qu’il en a empêché les Knicks ».

 

Patrick Ewing – 26 Octobre 1985

 

Comment ne pas évoquer les débuts du plus grand joueur de l’histoire de la franchise qu’abrite le Madison Square Garden. Dans un match face au Sixers de Philadelphie où Ewing dispute son premier match en carrière, il doit faire face à Moses Malone, 3 fois MVP, champion en 1983 en plus d’être MVP des Finales et meilleur rebondeur de la ligue depuis 1981.

Si Malone s’en sort avec 35 points à 50% au tir et 18 lancers francs tentés en plus de 13 rebonds, Ewing ne perd cependant pas la face en inscrivant 18 points et 6 rebonds en plus de 3 contres.

 

Il ne parviendra pas à faire gagner son équipe (89-99) mais montre déjà toute l’étendu de son talent et de sa puissance. Ewing remportera le titre de rookie de l’année à la fin de cette saison. Son record de points en carrière dans l’arène la plus connue du monde est de 51 lors d’un match face aux Celtics en Mars 1990. Il ne parviendra cependant jamais à offrir un titre à la ville de New York, échouant en finale en 1994 et 1999.

 

Patrick Ewing au Madison Square Garden Mandatory Credit: Brad Penner-USA TODAY Sports

Allen Iverson – 12 Novembre 1996

 

L’une des performances les plus esthétiques jamais vue au Garden, « The Answer » va monter dès sa première au MSG toute la finesse et la fluidité qui le caractérisent. Avec 37 points, 7 rebonds, 6 passes décisives et deux interceptions, il porte les Sixers dans une victoire 101-97. Iverson, coaché par Johnny Davis à cette époque, remportera lui aussi le titre de rookie de l’année à la fin de cette saison.

Cette performance restera l’une des plus emblématiques de la carrière de Allen Iverson, qui va se révéler sous les projecteurs très lumineux de l’enceinte new-yorkaise, notamment grâce à des handles déroutants et un style si propre à lui-même.

 

LeBron James – 22 Février 2004

 

Le rookie le plus attendu de l’histoire de la NBA était de fait très attendu pour sa première au Madison Square Garden. Dans une saison où le LeBron rookie domine déjà tout ses adversaires et file tout droit vers le titre de rookie de l’année, le Garden est impatient de le voir, tout comme Jay-Z qui assistera à la rencontre.

LeBron James jouera 44 minutes pour sa première à New York et livrera une performance solide mais pas épatante. Avec 22 points à 7 sur 20 au tir, « The Chosen One » ne finit même pas meilleur marqueur de son équipe (Zydraunas Iglauskas marquera 31 points).

Cependant LeBron va plutôt bien se reprendre par la suite, il tourne en carrière à 28 points de moyenne au MSG, avec un record à 52 points en Février 2009, pour un bilan de 21 victoires en 29 matchs.

 

Mandatory Credit: Wendell Cruz-USA TODAY Sports

Victor Wembanyama est donc attendu ce soir, le premier test dans « la Mecque du basket-ball » est un passage marquant dans la carrière de tous les grands joueurs qui ont à cœur de montrer leur meilleur visage lors de cette première spéciale. Et le principal intéressé est au courant de la riche histoire de l’arène new-yorkaise et a hâte d’y jouer, « c’est incroyable d’aller jouer à New York, il y a eu tellement de grands moments sportifs et ça donne envie de réaliser une grande performance collective et individuelle » a-t-il déclaré plus tôt dans la semaine.

Les Spurs, qui sortent d’une déroute face aux Pacers chercheront à se racheter face à des Knicks qui peinent à se mettre en marche cette saison mais qui viennent d’accrocher les Clippers de James Harden lors du dernier match.

© Joe Camporeale-USA TODAY Sports

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires