5 choses à retenir du Game 5 entre Golden State et Dallas

par 6 minutes de lecture
Golden State Dallas Game 5
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Ce jeudi 26 mai, les Golden State Warriors retrouvent les Finales, trois ans après les avoir quittées. Ils ont battu les Dallas Mavericks au Chase Center lors du Game 5 (120-110). Voici les 5 choses à retenir de cette rencontre.

1- Les Golden State Warriors de retour en finale

Les Dallas Mavericks ont retardé l’échéance au Game 4 mais qu’importe on ne doutait point de la présence des Warriors au tour d’après. Lors du Game 5 organisé à San Francisco, les joueurs de la Baie se sont qualifiés pour les Finales NBA, trois ans après leur dernière apparition.

Après un premier quart-temps équilibré, les Golden State Warriors mènent de cinq points (28-23). C’est lors du deuxième quart-temps où l’écart va se créer. Les Warriors vont mettre le pied sur l’accélérateur et mener de 17 points à la mi-temps.

Dallas tentera de réduire un peu la différence dans le troisième quart mais par la suite l’écart ne bougera pas et Golden State s’impose 120-110 dans ce Game 5. Une victoire qui ravit le coach Steve Kerr :

Ce soir, c’était différent parce que nous l’avions déjà fait auparavant. Mais d’une manière différente, c’était incroyablement significatif étant donné tout ce que nous avons traversé sur le plan organisationnel au cours des deux dernières années.

2- Klay Thompson sort une performance majuscule sur le Game 5

En dilettante sur ces Playoffs, Klay Thompson s’est montré décisif lors du Game 5. Il a planté 32 points en 37 minutes, mettant l’équipe sur de bons rails en attaque. Il a été le plus adroit des extérieurs titulaires avec un 12/25 au tir (48%).

C’est surtout son pourcentage à trois points qui a aidé l’équipe sur ce Game 5. Depuis le début des Playoffs, il tourne à moins de 39% derrière l’arc (sa pire moyenne sur une campagne de postseason). Sur ce match, il a marqué huit de ses 16 tentatives de loin, fournissant un très beau 50%.

À l’occasion, il devient le premier joueur dans l’histoire NBA à marquer huit paniers à trois points dans un match pour finir une série. Il l’a fait contre Memphis au tour d’avant (8/14). Il a parachevé sa performance avec une belle défense sur les joueurs adverses.

Un retour en finale qui ravit le numéro 11 des Warriors :

J’ai rêvé de ce jour. J’ai pensé à ma satisfaction de pouvoir à nouveau bouger mon corps. J’ai pensé à ces jours où je ne pouvais pas courir ou sauter, à la chance que nous avons de faire ce que nous faisons. Le fait d’être à nouveau ici à porter ce maillot de champion de la Conférence Ouest, à porter cette casquette de finaliste NBA, je veux dire, j’en ai rêvé.

3- Stephen Curry est le premier récipiendaire du Magic Johnson Trophy

Cette année, la NBA a fait peau neuve en ce qui concerne les trophées. La Grande ligue a instauré des trophées pour le meilleur joueur des finales de conférence. Pour le symbole, celui de la Conférence Est porte le nom de Larry Bird tandis que celui de l’Ouest porte le nom de Magic Johnson.

Le premier vainqueur de ce trophée se nomme Stephen Wardell Curry. Le numéro 30 des Warriors repart avec le trophée, venant valider l’écrasante domination de son équipe sur ces finales de conférences. Il a été nommé à l’unanimité par les neuf votants.

Il affiche des moyennes de 24 points, sept passes et plus de six rebonds sur ce troisième tour avec un pourcentage au tir proche des 44%. Sur ce Game 5, il a été moins impactant avec seulement 15 points et neuf passes et surtout un atroce 5/17 au tir.

Porté en triomphe par son coéquipier Draymond Green, Steph était ravi de recevoir cette distinction :

Le nouveau trophée est plutôt cool. Surtout avec la personne dont il porte le nom, la norme que Magic a établie en termes de champion et de jeu à la position de meneur de jeu, quelle que soit l’autre position où il a jouée. L’excellence dont il a fait preuve tout au long de sa carrière.

4- Kevon Looney se régale sous les cercles

Benché au tour précédent contre Memphis, Kevon Looney est redevenu titulaire sur ces finales de conférence face aux Mavs. Il a réalisé un de ses meilleurs matchs lors de ce Game 5 avec un double-double.

Il finit le match avec 10 points et surtout 18 rebonds dont 7 offensifs, à 5/8 au tir. Dans son style, il a régné sur la raquette des Mavericks. Résultat : les intérieurs adverses n’ont marqué que 10 points. Son sens du placement et sa rigueur défensive ont fait le plus grand bien à ces coéquipiers dans ce Game 5.

Pour ce Game 5, il s’agissait seulement de son huitième match à plus de 10 points en Playoffs, le troisième déjà dans cette série après les performances du Game 1 et du Game 2 (21 points et 12 rebonds sur ce Game 2).

5- La traction Dončić – Dinwiddie trop seule

On a déjà évoqué le fait que tous les joueurs n’étaient pas bons en même temps côté Dallas, ce qui les empêchait de prétendre à une victoire. Lors du Game 4, les role players ont fortement contribué et les Texans ont compté 30 points d’avance.

Lors de ce Game 5, Luka Dončić était trop seul dans le cinq malgré le bon match de Dorian Finney-Smith (13 points à 6/10). Le slovène finit avec 28 points, neuf rebonds et six passes. Il a été particulièrement efficace dans le troisième quart avec 15 points.

En sortie de banc, Spencer Dinwiddie poursuit ses excellents Playoffs avec 26 points à 7/12 au tir. L’arrière ponctue sa performance avec une bonne défense avec deux contres, tractant une second unit trop discrète.

Les Golden State Warriors se qualifient pour leur sixième finale en huit saisons, rejoignant les Chicago Bulls des années 90, derniers en date. Ils tenteront de gagner une quatrième bague avec ce groupe pour accroître encore plus la période de dynastie de cette équipe.

En ce qui concerne Dallas, la franchise texane peut être satisfaite de son parcours. Sortir le Jazz et surtout les Suns (meilleure équipe de la ligue) après une série invraisemblable n’est pas à banaliser. Il faudra capitaliser sur cette postseason pour revenir fort dès le mois d’octobre prochain.

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires