5 choses à retenir du Game 4 entre Dallas et Golden State

par 5 minutes de lecture
Game 4 Mavs Warriors
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Ce mardi, les Dallas Mavericks se sont enfin imposés face aux Golden State Warriors dans cette série (119-109). Ils reviennent à 3-1 dans la série avant le Game 5 prévu à Golden State dans la nuit de jeudi 26 à vendredi 27 mai.

1- Les Dallas Mavericks sauvent l’honneur dans ce Game 4

Obligés de gagner pour prolonger la série, les Dallas Mavericks ne se sont pas dérobés dans ce Game 4. Ils entament bien la rencontre et mènent à la fin du premier quart-temps (28-24). Les role players sont à l’aise derrière l’arc à l’image de Reggie Bullock et Dorian Finney-Smith.

Les Texans accélèrent dans le second quart-temps avec un joli run de 14-2 pour mener de 15 points à la mi-temps (60-45). En seconde mi-temps, ils ne relâchent pas leur étreinte et affiche une avance de 30 points à l’orée du dernier quart-temps.

Malgré une fin de match serrée due à un retour tonitruant, les Dallas Mavericks s’imposent de 10 points (119-109) à domicile dans ce Game 4 et retardent l’échéance. Une échéance qui a pour nom Game 5.

2- Une grosse réussite à trois points pour Dallas

On savait que le jeu des Mavericks dépendait fortement de leur adresse de loin. En grande difficulté depuis le début de la série (32% sur les trois premiers matchs), les Texans ont bien rentré leurs tirs sur ce Game 4.

Pourtant, Luka Dončić est maladroit mais Reggie Bullock et Dorian Finney-Smith vont prendre la suite de leur franchise et faire pleuvoir les trois. Reggie Bullock finit le match à 6/10 derrière l’arc tandis que Dorian Finney-Smith termine à 4/7.

Deux apports déterminants qui, couplés aux autres joueurs de l’équipe, donnent une réussite du parking de 20/43 (plus de 46%). Il le fallait de toute manière si les Dallas Mavericks voulaient prendre une rencontre.

3- La second unit des Warriors

Les titulaires californiens ont été malmenés pendant trois quart-temps, accusant un retard de 30 points dans ce Game 4. En bon entraîneur, Steve Kerr a décidé de faire rentrer sa second unit pour quasiment tout le quatrième quart-temps.

Un choix inspiré puisque la second unit a réalisé un fantastique comeback pour ramener le retard à huit points. Insuffisant puisque les Mavericks ont réussi à conserver leur avance jusqu’au bout, et ce, malgré le retour des titulaires californiens.

Cette second unit a été drivée par un trio. Jonathan Kuminga en tête avec 17 points et huit rebonds au compteur. Vient ensuite le troisième splash bro Jordan Poole avec ses 14 points à 5/10 et enfin Moses Moody qui finit à 10 points.

4- Une fragilité au tir pour les Warriors

Sur ces Playoffs, on a vu pas mal de fois les Golden State Warriors en proie à des adresses faibles comparées à leur standard habituel. Ce mardi, deux aspects du jeu ont été défaillants côté Warriors dans ce Game 4.

Prenons d’abord le tir à trois points. Les joueurs de la baie finissent à 36% (10/28) de loin, les titulaires à 5/16. Le volume était faible par rapport à d’habitude tandis que les remplaçants ont clairement rehaussé la moyenne (73% dans le dernier quart).

Sur la ligne, les Californiens ont été peu à leur aise également sur ce Game 4. Sur 26 tentatives, les Warriors n’en ont rentré que 17, soit une réussite de 65%. Un échec caractérisé par le duo GreenLooney qui termine à 3/8 sur la ligne.

5- Steve Kerr est apparu très ému en conférence de presse d’avant-match

L’Amérique est de nouveau en deuil après une fusillade qui a fait 19 morts dans une école à Uvalde au Texas. 17 enfants ont perdu la vie ainsi que deux adultes dans ce qui est déjà la 13ème fusillade en une semaine.

De très nombreuses personnalités ont réagi à ce drame dont Steve Kerr, le coach des Golden State Warriors qui est apparu très touché en conférence de presse d’avant-match. Il appelle à une réaction dès maintenant :

Quand allons-nous faire quelque chose ? Je suis fatigué. Fatigué de me présenter devant vous pour présenter mes condoléances aux familles anéanties. J’en ai assez. Nous allons jouer ce soir. Mais je veux que chaque personne qui écoute pense à son propre enfant ou son petit-enfant, sa mère ou son père, sa soeur ou son frère. Comment vous sentiriez-vous si cela vous arrivait aujourd’hui ?

Sur ce Game 4, Dallas a donc empoché une première victoire dans cette série et de fort belle manière. Le prochain match au Chase Center est capital pour l’avenir des Mavericks mais cette tâche s’avère être une mission quasi-impossible. Est-ce que les Warriors vont réussir à finir le boulot ? Rendez-vous jeudi soir.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires