5 choses à retenir du Game 3 entre Dallas et Golden State

par 5 minutes de lecture
GS / Dallas Game 3
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Dallas Mavericks n’avaient pas de marge d’erreur s’ils voulaient espérer quelque chose dans cette série. Malheureusement, ils ont une nouvelle fois perdu face aux Golden State Warriors (109-100). Voici les 5 choses à retenir de cette rencontre.

1- Les Dallas Mavericks doivent tout gagner maintenant

Les Dallas Mavericks avaient une très grosse pression sur les épaules lors de ce Game 3. Défaits par deux fois à San Francisco, les Texans comptaient sur ce match pour relancer une nouvelle dynamique. D’autant qu’ils restaient sur un bilan de cinq victoires pour une défaite à domicile sur ces Playoffs.

Malgré une première période équilibrée, les Mavericks n’ont pas su résister aux Golden State Warriors dans le troisième quart-temps que les Californiens aiment tant (30-21). Les joueurs de Jason Kidd s’inclinent une nouvelle fois de neuf points. Il faudra sauver l’honneur lors du Game 4 sous peine de prendre un coup de balai.

2- Luka Dončić encore incroyable sur ce Game 3

On se répète continuellement en disant que Luka Dončić est un monstre. Sur le Game 3, il a encore répondu présent avec 40 points, 11 rebonds, trois passes. En défense, il s’est donné avec un vol et deux contres.

Il a été bien épaulé par Jalen Brunson, auteur d’une bonne partie avec 20 points à 7/12 au tir et 3/6 à trois points. En sortie de banc, c’est encore Spencer Dinwiddie qui a drivé la second unit avec 26 points à 7/13 au tir.

Il s’agit du huitième match à 40 points en Playoffs pour le slovène. Cependant, il affiche un bilan de 2 victoires pour 6 défaites dans ces matchs-là, pire bilan de l’histoire devant Russell Westbrook et son bilan de 3 victoires pour 4 défaites.

3- Le collectif des Mavericks trop disparate une nouvelle fois

À ce niveau de compétition, il faut que tout l’équipe suive pour remporter une rencontre. Comme évoqué, trois joueurs texans ont tenu leur rang mais d’autres sont complètement passés à côté. Commençons par Reggie Bullock.

L’arrière était un facteur X sur ces Playoffs pour les Mavericks, notamment face aux Suns. Sur ce Game 3, il s’est troué de manière spectaculaire avec un 0/10 et surtout un 0/7 à trois points. Un passage à vide terrible qui a handicapé son équipe.

Sur le banc, la paire Bertāns / Kleber a été inefficace avec deux points et un 1/8 cumulé tandis que Dorian Finney-Smith a shooté à 3/7 pour neuf points. Dans ce Game 3, les Mavericks ont fini à 40% au tir et 29% à trois points.

4- Klay Thompson dans le dur

Les Playoffs de Klay Thompson ressemblent à des montagnes russes. En 14 matchs, il est à 19 points, quatre rebonds et deux passes en 35 min à 45% au tir et 39% à trois points. Dans les matchs, on sent que Klay a du mal à être régulier.

On se rappelle de sa première mi-temps à 0 point au Game 1 face aux Mavs avant de mettre 15 points en deuxième mi-temps. Il a du mal à trouver son rythme. Sur le Game 3, il a connu une nouvelle soirée compliquée au tir avec un 6/18 au tir et un 3/10 à trois points.

Klay Thompson troisième all time à 3pts en PO

Sur cette opposition, ce type de performances n’aura pas d’incidence mais pour de potentielles finales, ce sera une autre histoire. Klay Thompson ne pourra pas se permettre d’être aussi maladroit avec autant de tentatives.

5- Une paire Steph Curry – Andrew Wiggins rayonnante

Andrew Wiggins réalise une grande série jusqu’à présent mais plus généralement de très bons Playoffs. À son aise, l’ailier a encore marqué les esprits avec une très bonne performance sur ce Game 3 (27 points à 11/20 au tir et 11 rebonds). Avec en prime, un dunk venu d’ailleurs.

Il s’est également encore envoyé en défense face à Luka Dončić. À la mène, Stephen Curry a rayonné. Il a marqué 31 points, distillé 11 passes et pris cinq rebonds. Mais surtout, il a été très adroit au tir avec 50% au tir et à trois points, son deuxième gros match de suite au tir.

Ce duo s’avère être extrêmement complémentaire et met clairement les Golden State Warriors sur de bons rails. Ils sont évidemment accompagnés d’autres joueurs de talents comme Draymond Green ou Jordan Poole.

Avec cette victoire au match 3, les Golden State Warriors font un pas de plus vers les Finales NBA. Les Dallas Mavericks n’arrivent pas à s’en sortir et un retournement de situation paraît complètement surréaliste.

Est-ce que les Mavericks arriveront quand même à sauver l’honneur ? Réponse au Game 4 dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 aux alentours de cinq heures du matin.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires