5 choses à retenir du Game 2 entre Golden State et Boston

par 5 minutes de lecture
Game 2 NBA Finals 2022
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Golden State a remis les pendules à l’heure dans le Game 2 (107-88). Les joueurs de la Baie égalisent à 1-1 dans la série alors que les combats vont se déplacer à Boston pour les deux prochains matchs.

1- Golden State a parfaitement réagi pour empocher le Game 2

Cette rencontre devait permettre à Golden State de se relancer dans cette série. Ce fut chose faite ce dimanche soir avec une victoire autoritaire sur les Boston Celtics, et ce, malgré une première mi-temps serrée.

Comme lors du Game 1, la première mi-temps est extrêmement disputée. Preuve en est, l’écart à la mi-temps est de deux points en faveur des Golden State Warriors (62-60). Jayson Tatum affiche déjà 21 points tandis que Stephen Curry est déjà à 15 points.

La différence se fera dans le troisième quart-temps pour finir à 19 points d’écart sur ce Game 2 (107-88). Cinq joueurs des Warriors finissent en double figure alors qu’en face, le cinq majeur des C’s a été en grande difficulté au tir sur toute la rencontre.

2- Le fameux troisième quart-temps des Warriors

35-14. C’est le score de ce troisième quart-temps en faveur des Warriors. Une fois de plus, les joueurs de Steve Kerr ont fermé boutique. Pourtant, ce run a mis du temps à se décider. À quatre minutes 30 du terme, les Boston Celtics mènent seulement de six points après un trois de Jayson Tatum.

C’est à ce moment que la magie va opérer. Otto Porter lance les hostilités avec un panier primé du corner. Ensuite, Stephen Curry, par deux fois, enfonce le clou sur la tête des Celtics, avec une démonstration de danse sur le pauvre Al Horford (79-62).

Pour finir ce run, Jordan Poole va suivre les pas de son leader et planter deux shoots primés, dont un buzzer beater invraisemblable du milieu de terrain. Panier célébré par les rugissements du Chase Center, intenable sur ce Game 2. Une ogive qui vient conclure un run létal de 19-2 en quatre minutes.

3- Stephen Curry en mode patron

Ces finales sont charnières pour Stephen Curry. En plus de l’accomplissement collectif que représenterait un quatrième titre en six finales, le Chef pourrait encore plus monter dans la hiérarchie all-time. Pour cela, il lui faut le MVP des Finales, qui le fuit depuis le début.

Pour l’instant, Stephen Curry est incroyable sur ces Finales face à Boston. Il dépasse les 31 points de moyenne, plus de cinq rebonds et quasiment cinq passes avec trois vols s’il vous plaît. Le tout à 45% au tir et 46% à trois points.

Sur le Game 2, il a encore montré la voix à son équipe, d’autant que certains de ses coéquipiers ont été vraiment à la peine au tir. Dans le premier quart-temps, il met 10 points. Plus discret par la suite, il a resurgi dans le troisième quart-temps avec pas moins de 14 points à 3/6 de loin.

4- Le cinq titulaire de Boston en très grande galère

Jayson Tatum a marqué 28 points sur cette rencontre à 8/19 au tir mais tout de même 66% de loin. Le reste des titulaires a été bien moins efficace sur ce Game 2. Jaylen Brown a été extrêmement maladroit avec un 5/17 au tir donc un 1/11 pour finir la rencontre.

Pour les trois autres, un chiffre suffit : 2. C’est le nombre de points de chaque autre titulaire sur ce Game 2. Commençons par Marcus Smart. Le meneur a eu le plus grand mal en attaque pour gérer le tempo avec cinq pertes de balles (plus gros total de la rencontre) et cinq échecs au tir sur six tentatives.

Al Horford a inscrit son seul panier du match dans le troisième quart-temps, ce qui contraste grandement avec ses 26 points du Game 1. Pour finir, Robert Williams n’a eu que 14 minutes sur le parquet et ne s’est distingué que par sa protection de cercle (deux contres).

5- Draymond Green, révélateur de la défense des Warriors

Draymond Green était passé au travers au Game 1 avec notamment un 2/12 au tir. Il avait exprimé son ressenti en conférence de presse après la rencontre :

« J’ai laissé tomber Stephen Curry mais je vais réagir »

Draymond a tenu parole sur ce Game 2. L’intérieur des Warriors est rentré dans la tête des Celtics et a grandement influé sur la rencontre, provoquant fautes et ratés adverses. Il est passé tout proche d’une deuxième technique juste avant la mi-temps après une altercation avec Jaylen Brown.

De l’autre côté du terrain, il a fait sa part avec 9 points, cinq rebonds et sept passes, ainsi qu’une interception et un contre. Une feuille de match bien rempli pour le numéro 23 des Warriors qui a servi sa spéciale aux Celtics.

Les Golden State Warriors se sont rassurés et ce Game 2 mais le plus dur les attend : deux déplacements dans un TD Garden en fusion qui patiente depuis 2010 pour rugir de nouveau lors des Finales NBA. Le Game 3 se jouera dans la nuit de mercredi 8 à jeudi 9 juin, 3 heures.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires