MLS Week 7 : Ce qu’il faut retenir

par 5 minutes de lecture
MLS
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

La Week 7 de la MLS a délivré son lot de surprises, de certitude et de retour en force.

L’Inter Miami ne fait pas mieux qu’un nul face au mal classé de New York City (1-1)

Lourdement battu la semaine dernière face au New York Red Bulls, l’Inter Miami retrouvait cette fois-ci l’autre club de New York, celui du groupe City. Sans Lionel Messi toujours absent, les floridiens n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul après avoir pourtant ouvert le score sur le 5eme but de la saison de Luis Suarez.

Pourtant dominateur dans le jeu et dans les frappes, Miami s’est fait rejoindre au score par l’ailier Alonso Martinez qui débloque son compteur cette saison en MLS. Un bon résultat pour New York au vu de l’adversité, mais une mauvaise nouvelle pour les locaux qui sans Lionel Messi n’arrive plus à gagner, ils n’ont remporté qu’un match sur les quatre derniers disputés en championnat.

Minnesota perd pour la première fois de la saison, tandis que Philadelphie reste invaincu (2-0)

Leader de la conférence Ouest jusqu’à cette journée, le Minnesota d’Eric Ramsay a subi sa première défaite de la saison et cette sa première place au profit du LA Galaxy. Dominateur sur tous le long du match et séduisant, les joueurs de Philadelphie ont mérité leur victoire face à un Minnesota qui n’a pas su se provoquer les occasions pour égaliser, malgré un face à face de Pukki (41e) mal conclu et bien géré par un Andre Blake en forme.

Avec un but de Gazdag et Carranza, l’Union respire à la 7eme place et se redonne confiance suite à trois matchs nuls en début de saison. Ils enchaînent deux victoires face aux deux premiers de la conférence Ouest.

Le LAFC se fait remonter par Colorado et un Mihailovic exceptionnel (3-2)

Décidément, le LAFC n’aime pas se déplacer dans les montagnes. Après la défaite 3-0 à Salt Lake sous la neige, l’équipe de Los Angeles s’est déplacée dans le Colorado mais cette fois-ci sous un grand soleil. Ils ont superbement bien commencé la partie, avec un Bouanga remuant auteur de nombreuses frappes cadrées et une barre transversale touchée.

Eduard Atuesta va confirmer sa bonne forme avec une superbe frappe enroulée, et la nouvelle pépite vénézuélienne, David Martinez, va inscrire son premier but de la saison, seulement treize minutes après son entrée en jeu. Cependant, en l’espace de dix minutes Colorado va tout renverser. D’abord, avec un sublime coup franc direct de Djordje Mihailovic, puis un second carton jaune va être adressé à Martinez qui laissera ses coéquipiers à dix pour les dernières minutes du match.

Une absence qui va peser avec le but de la victoire inscrit du genou de Mihailovic (89e). Le Rapids passe devant son opposant du jour et grimpe à la septième place.

Le Galaxy se retrouve leader de la conférence Ouest et enfonce Seattle (1-0)

Dans ce duel d’équipe spécialiste pour se créer des occasions sans les convertir, la différence de confiance a décidé du sort de la rencontre. Si l’an dernier, Los Angeles était une équipe ultra dangereuse avec un manque d’efficacité affolant, cette saison c’est tout l’inverse, tandis que Seattle a l’air de reprendre ce rôle d’équipe inefficace malgré les tentatives.

Avec ce premier but de la recrue brésilienne Gabriel Pec, débarqué de Vasco de Gama pour 9M€, le Galaxy a fait le travail en tout début de match notamment grâce à une superbe combinaison entre Riqui Puig et Joseph Paintsil conclut par Pec. Même s’ils ont subi le reste du match, Los Angeles réussit à décrocher son premier cleen sheet de la saison et a pu faire souffler Dejan Joveljic rentré qu’en fin de match. Le Galaxy se classe seul premier de sa conférence, tandis que Seattle reste dernier de l’Ouest.

Le retour des internationaux fait du bien à Atlanta (3-0)

Atlanta peut remercier Jamal Thiaré, le sénégalais, recruté l’an dernier en provenance du Havre, a inscrit ce week-end ses deux premiers buts de sa carrière en MLS. Lui qui était rentré une minute avant, en remplacement de Giakoumakis buteur en première période, il a saisi l’occasion en inscrivant de la tête le but sur son premier ballon du match. Il marquera son doublé après une frappe repoussé par le poteau et un magnifique croché dévastateur en fin de rencontre.

Un succès qui permet à Atlanta de revenir à la 6eme place à seulement trois points de la première place détenue par Cincinnati et surtout un match en moins. Chicago n’a pas su revenir en 2nd période, malgré des occasions et fond à la 12eme place.

Les autres informations pêlemêle :

  • Columbus n’a pas pu faire mieux qu’un nul à Nashville.
  • Austin remporte son premier match de la saison dans le derby texan face à Dallas.

 

Credit Photo : Nathan Ray Seebeck-USA TODAY Sports

Partager :
Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires