MLS Week 17-18 : Ce qu’il faut retenir

par 5 minutes de lecture
MLS
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

La semaine dernière, nous avons eu le droit à 2 journées de MLS d’un coup, alors que retenir de cette week 17 et 18.

 

L’Inter Miami s’incline face au mal classé Atlanta, mais réalise un match spectaculaire face à Saint Louis City.

 

Ce fut la grosse surprise de la week 17, l’inter Miami alors invaincu avec Messi et meilleure équipe de la conférence Est à domicile a perdu contre Atlanta. Si l’équipe de Géorgie (l’état américain) était l’une des belles promesses du début de saison elle a beaucoup déçu et se retrouve mal classé (12e de sa conférence). Pourtant, c’est bien un Géorgien (du pays européen) qui a transformé la rencontre. Saba Lobjanidze, numéro 9 sur le dos à complètement dynamité la rencontre avec deux buts exceptionnels, de quoi donner l’avantage à son équipe et donner confiance à ses coéquipiers qui vont terminer le ballon à un quart d’heure de la fin avec un but de Jamal Thiare (1 – 3), attaquant du soir qui remplaçait Giakoumakis blessé.

Côté Inter Miami malgré un but de Messi la réaction fut trop tardive et les Hérons s’inclinent pour la 3e fois de la saison.

Malgré ce mauvais résultat, les joueurs de Tata Martino ont montré qu’ils avaient de la ressource face à Saint Louis City. Après avoir été mené à trois reprises au score, les Floridiens ont su à chaque fois revenir au score. Trois buts qui sont venus des trois anciens barcelonais, la connexion Jordi Alba, Lionel Messi et Luis Suárez continue de faire des ravages avec deux passes décisives et un but pour l’espagnol, un but chacun pour l’Argentin et l’Uruguayen (3 – 3).

L’Inter reste leader de sa conférence et en tête du Supporters Shield grâce au faux pas de Cincinnati.

 

Nashville met fin à la série de Cincinnati.

Une série, c’est fait pour être brisé, et ça Nashville l’a bien compris. Sans nouveau coach, c’est avec son intérimaire Rumbani Munthali que les joueurs du Tennessee se sont déplacés dans l’Ohio. Avec des buts de Jack Maher et Jacob Shaffelburg en l’espace de 4 minutes en première mi-temps, les jaunes et noirs ont su faire la différence et se mettre rapidement à l’abri pour briser la série de 7 victoires consécutives de Cincinnati.

Les Red Bulls de New-York se relancent.

Alors qu’ils avaient enchaîné deux succès consécutifs, les New-Yorkais s’étaient fait couper dans leur élan par leur rival de New-York City dans le derby. Malgré ce faux pas, les coéquipiers d’Emil Forsberg ont su se relancer grâce à un doublé du suédois (3 – 1) contre Charlotte, avant de s’imposer sur la plus petite des marges contre Orlando (1 – 0). Seul point négatif à retenir, c’est la sortie sur blessure du buteur du soir John Tolkin en seconde période.

Portland est de retour ?

Une équipe qui pose des casse-tête aux pronostiqueurs, c’est bien Portland. Les Timbers, premier de la conférence sur les premières journées avait impressionné, avant de totalement s’effondrer et d’être dernier de sa conférence à l’aube de la 12e journée après 9 matchs sans victoire.

Depuis, les hommes de l’Oregon se sont réveillés, avec une victoire contre San José, et ont enchaîné 3 victoires en 5 matchs, avec un succès face à Austin. Grâce à son duo de « Designated Player », le brésilien Evander et l’Uruguayen Jonathan Rodriguez. Désormais 9e et premiers barragistes, ils sont de nouveau dans la course aux playoffs.

 

Real Salt Lake, l’équipe à abattre.

 

13, si pour certains ce chiffre est signe de malheur, pour le Real Salt Lake, il est signe de bonheur puisqu’ils sont sur une série de 13 matchs sans défaites. En arrachant un match nul à la 90 + 9 minutes à Seattle (1 – 1), les hommes de Pablo Mastroeni ont montré qu’ils avaient encore de la ressource.

Ils ont confirmé cette excellente forme avec une performance sensationnelle contre Austin. Grâce à un doublé d’Anderson Julio puis un triplé de Chicho Arango (dont un lob du milieu de terrain), le leader de la conférence Ouest s’impose 5 – 1 et devient l’équipe à abattre de la ligue.

 

Les autres informations pêle-mêle :

–          LAFC, 2e de sa conférence, reste invaincu à domicile et devient la meilleure équipe de la ligue à la maison (7 succès TCC en cours).

–          Toronto enchaîne deux matchs nuls et gâche trop d’occasions de s’installer dans le top 4 de la conférence.

–          New York City reçu 5/5 et continue sa remontada en étrillant San José Earthquakes (5 – 1).

 

 

Credit Photo : Sam Navarro-USA TODAY Sports

Partager :
Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires