MLS : Ce qu’il faut retenir de cette Week 9

par 4 minutes de lecture
MLS
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Cette Matchday 9 de MLS a notamment été marqué par énormément de retournements de situation.

Du spectacle que la MLS est souvent habituée à nous proposer.

L’inter Miami de nouveau avec Messi, renoue avec la victoire :

Quand le meilleur joueur de tous les temps foule à nouveau les pelouses de ce championnat, son équipe logiquement retrouve le gout de la victoire. Après son entrée décisive lors de dernière journée face à Colorado, c’est cette fois-ci à l’extérieur que l’argentin s’illustre.

Dans un déplacement jamais évident face au Sporting Kansas City, son Inter Miami s’en est sorti au terme d’un match prolifique en buts. Score final 3-2. Lionel Messi est buteur et passeur décisif sur le match. C’est son ami de toujours, Luis Suarez qui donne la victoire aux visiteurs. Ils ont répondu à un doublé de Thommy coté Kansas City.

L’air du Canada correspond mieux à Montréal qui s’offre le scalpel du FC Cincinnati :

3 défaites plus tard à l’extérieur, les hommes de Laurent Courtois ont renoué avec leur public au Saputo Stadium. Avec une victoire à la clé, contre le tenant en titre du Supporters Shield, le FC Cincinnati, d’un certain MVP Luciano Acosta. Emmenés par un Josef Martinez des grands soirs. Buteur et passeur décisif dans ce court succès 2-1.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

New York City FC sort vainqueur du duel face au Revolution :

Bien que le NYCFC connait un début de saison dans l’anonymat total, ils ont su se montrer davantage performant dans cette belle victoire à domicile face à une équipe de New England, qui continue de s’enfoncer dans les bas-fond du classement de la conférence Est. Pour l’équipe de New York, cela fait désormais 3 matchs sans défaite. Ils tentent ainsi de s’accrocher pour sait-on jamais se bagarrer pour les barrages de Playoffs.

Atlanta laisse échapper 3 points face au Philadelphie Union :

Même si la tâche est difficile. Atlanta n’était pas loin de le réussir. Dans son Mercedes bank Stadium, les rouges et noirs menaient pourtant 2-0 en moins de 10 minutes après le retour des vestiaires. C’était sans compter sur la force mentale de Philly toujours invaincu en MLS qui a trouvé les ressources pour accrocher l’égalité parfaite en 4 petites minutes grâce à Uhre et Wagner. Les 2 équipes ont prouvé qu’elle était difficile à battre à domicile pour l’une et qu’elle avait toujours cette grande force de résilience pour l’autre.

Le duel au sommet de l’Ouest en faveur du Los Angeles Galaxy :

Défait lors du El Trafico la semaine dernière, le Galaxy ne semble pas avoir le temps de douter. Pourtant en déplacement sur la pelouse du Vancouver Whitecaps, premier de l’ouest avant ce match, les hommes de Greg Vanney se sont remis à l’endroit en l’emportant de manière convaincante sur le score de 3-1. Les hommes forts de ce début de saison pour Los Angeles se sont mis en évidence. Gabriel Pec, Riqui Puig sont passeurs décisifs, Joveljic le sérial buteur de ce début de saison a retrouvé le chemin des filets, Diego Fagundez aussi en impact player et Joseph Paintsil, lui très décevant lors du Trafico, s’en est sorti avec un but et une passe décisive. Une victoire qui leur permet d’occuper seul la tête de la conférence Ouest.

Saint-Louis se replace dans le bon wagon :

Véritable trublion l’an passé, Saint-Louis était retombé dans le rang en ce début de saison. On ne retrouve pas cette explosivité dont ils ont su faire preuve l’an dernier. Ce n’est toujours pas le cas aujourd’hui, mais ils ont réussi à obtenir leur 2e victoire de la saison face au club texan d’Austin. Joao Klauss, l’avant-centre brésilien permet à son équipe de l’emporter sur la plus petite des marges, 1-0. Une victoire qui les replace à 2 points de la 2e place de la conférence.

 

Credit Photo : Brett Davis-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires