Un immense Luis Suárez propulse l’Inter Miami en quarts de finale

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Accrochés 2-2 au match aller dans le Tennessee, les joueurs de l’Inter Miami ont rectifié le tir la nuit dernière en l’emportant 3-1 au DRV PNK Stadium. Miami file en quarts de finale de la CONCACAF Champions Cup mais inquiétude concernant Messi.

 

Le doute aura donc été de courte durée pour les Floridiens. Déjà au match aller, après été avoir été mené 2-0, Messi et Suárez avaient permis aux hommes en rose de ne pas vraiment douter. Hier, l’affaire a été pliée en 23 minutes de jeu et Nashville n’aura jamais eu le droit d’espérer.

 

Le duo Messi-Suárez frappe encore

 

En effet, il n’aura cette fois fallu que huit minutes à l’inarrêtable attaquant uruguayen de Miami, Luis Suárez, pour trouver le chemin des filets. Quinze minutes plus tard, c’est l’octuple ballon d’or qui s’est cette fois distingué après avoir déjà été passeur sur le premier but.

Si les joueurs de Nashville n’ont pas démérité, parvenant par séquence à dominer leurs adversaires, ils n’auront donc jamais fait trembler l’Inter en dépit de leur but refusé pour hors-jeu à un quart d’heure du terme de la rencontre et de leur but inscrit en toute fin de rencontre (90e+3) par Sam Sturridge.

Tout simplement surclassé, l’entraîneur du Nashville SC, Gary Smith semblait un peu fataliste face au talent du meneur de jeu argentin, « vous essayez de mettre en place un bon groupe pour essayer de limiter ce qu’il est capable de faire. Il a prouvé tout au long de sa carrière et au plus haut niveau qu’autant bon que tu sois défensivement, ou bien organisé, son talent individuel prendra toujours le dessus » observait-il.

Suárez, étincelant, finissait lui d’achever tout suspens en déposant un délicieux ballon sur la tête de Robert Taylor, international finlandais, auteur de son troisième but de la saison et entré en jeu pour Lionel Messi à la 50ème minute.

 

Alerte légère pour Leo Messi

 

Car oui, s’il faut retenir un point noir de la nuit en Floride, c’est la sortie de Lionel Messi juste après la reprise. Un choix médical et non tactique comme l’a confirmé Tata Martino entraîneur des Herons, « Leo a eu une surcharge musculaire à la jambe droite. Nous ne voulons pas prendre le moindre risque avec lui. […] On a essayé de voir s’il pouvait continuer un peu après la mi-temps, mais il ressentait une gêne, on a préféré le sortir » commentait-il en fin de match.

Si la blessure semble être mineure, il est en revanche possible que l’Inter Miami ne voit plus son joyau argentin du mois de Mars.

En effet, compte tenu de la situation, il semble assez peu probable que Martino prenne le moindre risque de faire jouer Messi samedi à Washington D.C. « La Pulga » prendra ensuite la direction de l’Argentine où il retrouvera ses coéquipiers de sélection nationale pour deux matchs contre le Salvador et le Costa Rica. Le numéro 10 légendaire ne devrait donc être de retour que pour la réception de New York City le 31 Mars.

 

Messi pourrait ne plus jouer avec Miami de tout le mois de Mars. Mandatory Credit: Sam Navarro-USA TODAY Sports

 

L’Inter Miami pourra désormais tranquillement observer l’affrontement entre Monterrey et le FC Cincinnati le 15 Mars, qui déterminera leur adversaire en quarts de finale de CONCACAF Champions Cup. Ils ont tout de même de bonnes chances de trouver le chemin de Monterrey vainqueur 1-0 du match aller dans l’Ohio.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires