Lionel Messi vaincu pour la première fois de la saison en MLS

par 6 minutes de lecture
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

MLS – Petit tremblement de terre la nuit dernière au Chase Stadium de Miami où Messi a perdu son premier match de la saison en championnat face à Atlanta (1-3). Les Floridiens conservent provisoirement la tête de la conférence Est.

 

Ce jour aura été long à arriver mais il est enfin venu. Il aura donc fallu attendre 11 matchs pour voir Leo Messi perdre son premier match de l’exercice 2024 en MLS. Son équipe de Miami subit elle son troisième revers de la saison.

 

Des Herons méconnaissables malgré le but de Messi

 

Le décor hier soir aux abords du Chase Stadium laissait penser qu’Ocean Drive allait pouvoir vivre une nuit paisible. L’Inter Miami, leader du championnat, pouvait profiter du faux-pas de Cincinnati (son principal concurrent) avec la réception de l’Atlanta United, modeste 22ème équipe de MLS n’ayant pas gagné le moindre match à l’extérieur avant hier soir.

De plus, les rapports d’avant-match confirmaient que toute la camaraderie catalane serait présente avec Messi, Busquets, Alba et Suárez titulaires. À 19h30 heure locale, le coup d’envoi était donné pour une rencontre qui se devait être confortable.

Sauf que dans le sport, quand l’excès de confiance est de mise, il est souvent sanctionné. Et hier soir n’a pas raté.

Pas les plus talentueux des États-Unis, les joueurs d’Atlanta jouaient crânement leur chance dès l’entame de la rencontre. Après avoir fortement poussé autour de la demi-heure de jeu, le United n’était pas récompensé et se dirigeait vers les vestiaires en n’ayant pas pu sanctionner la passivité de Miami.

Mais à une minute du terme de la première période, Saba Lobjanidze, attaquant géorgien, trouvait la faille d’une frappe à 20m du but floridien qui alla se loger sous la barre de Drake Callender.

Au retour des vestiaires, bien lancé dans sa dynamique, Lobjanidze parvenait à un inscrire un doublé, dans ce qui est probablement son plus grand match en carrière. Une nouvelle fois, le géorgien inscrivait un but depuis l’extérieur de la surface de réparation, cette fois dans le petit filet.

À 2-0, Atlanta pensait avoir fait le plus dur. Mais lorsqu’un octuple Ballon d’Or vous fait face, rien n’est assuré. En effet, seulement 3 minutes plus tard, Messi inscrivait son son 11e but de la saison, sur une passe décisive de Busquets qui rappela leurs meilleures années barcelonaises.

Mais dans une nuit où les Herons n’étaient visiblement pas très motivés, ils ne parvenaient pas à capitaliser sur ce but pour revenir dans la rencontre. À 15 minutes du terme, Jamal Thiaré pliait définitivement le sort du match en inscrivant le troisième but de United.

Les supporters vêtus de rose quittaient alors le stade, conscient que leur équipe ne reviendrait pas. Avec seulement 0.8 buts attendus contre 23 tirs adverses, l’Inter Miami n’aura jamais été en mesure de réellement inquiéter un adversaire bien plus faible que lui hier, preuve que le talent ne fait pas tout, même en MLS.

« Les conditions étaient plutôt favorables à nous qu’à eux. C’était un match de soccer où nous avions une meilleure situation qu’eux avant le match de par la dynamique que nous avions et notre position au classement. » déclarait avec fair-play Tata Martino, entraîneur de Miami, avant de poursuivre,

« on doit continuer de prendre des points et se rapprocher du total que les statistiques donnent pour se qualifier en Playoffs. On doit aussi maintenir notre niveau de jeu. Il y a deux saisons en MLS, la saison régulière pour prendre des points et puis les Playoffs. Tu peux avoir une belle saison, finir premier et ensuite avec un match au premier tour des Playoffs, tu es éliminé. C’est décevant. ».

 

Les joueurs d’Atlanta après leur victoire. Mandatory Credit: Sam Navarro-USA TODAY Sports

Le match d’hier était aussi la première fois depuis le 16 Mai 2021 que Messi perd un match dans lequel il marque (en club). Miami confirme donc sa légère méforme du moment alors qu’une période charnière s’ouvre pour les Herons.

 

Messi va s’absenter en raison de la Copa América

 

Spécifité du championnat américain, il est l’un des seuls au monde à prévoir des matchs pendant les dates FIFA. Ainsi, alors que la Copa América (équivalent de l’Euro américain) va s’ouvrir le 21 Juin, la MLS continuera. De fait, Messi étant prisé par la sélection argentine, il pourrait manquer plus d’un mois de compétition, voire plus si les rumeurs l’amenant aux JO de Paris se concrétisent.

Désormais pour l’Inter Miami, Messi devrait grappiller quelques minutes ce week-end face à St Louis avant de s’envoler en Argentine pour préparer la Copa América. Ensuite, les Herons ne devraient pas pouvoir compter sur la Pulga pour au moins 5 matchs et au pire 7 matchs si l’argentin ne prend pas la direction de Paris ensuite.

Tout cela intervient dans une période où les Floridiens sont en difficulté, particulièrement en attaque avec 4 buts sur les 5 derniers matchs.

Mandatory Credit: Sam Navarro-USA TODAY Sports

Dans une période aussi où Miami a dû mal à être régulier comme en témoigne les résultats contraires obtenus sur les double confrontations face à D.C United et Orlando. À chaque fois, l’Inter est parvenu à l’emporter sur le match en dominant nettement son sujet avant de connaître des difficultés sur le match retour.

 

L’heure n’est donc pas à la panique pour Messi et ses coéquipiers mais il va falloir réussir à retrouver une meilleure forme offensive, alors que la défense semble elle enfin avoir trouver de la stabilité. Pendant l’absence de Messi et potentiellement de Suárez (Uruguay) cet été, il semble que l’objectif clair de Tata Martino soit de ne pas sortir de la zone des Playoffs.

 

© Nathan Ray Seebeck-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires