L’Inter Miami et Orlando muets dans le Derby de Floride

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

MLS – Pour cette 14ème journée avancée de MLS, Inter Miami et Orlando City SC se retrouvaient dans un palpitant Derby de Floride. Celui-ci n’a pas répondu aux attentes, le score est resté nul est vierge dans une rencontre marquée par l’absence de Lionel Messi.

 

Une pluie de buts était attendue entre deux équipes dont les matchs cette saison ont été pourvoyeurs de nombreux buts. Il n’en aura rien été la nuit dernière au Inter&Co. Stadium d’Orlando où les deux équipes se sont quittées sur le score de 0-0.

 

Un match plutôt ennuyant, la malédiction de l’Inter Miami continue

 

Avec seulement 6 frappes cadrées en cumulé pour les deux équipes et moins de 0.7 xGoals pour chacune des équipes, ce derby de Floride n’aura pas livré son meilleur millésime, loin de là même.

Peu d’actions ont été à se mettre sous la dent hier. Hormis l’immense arrêt de Pedro Gallese sur la frappe à bout portant de Luis Suárez, il est difficile d’évoquer plus de moments forts du match. Orlando s’est même permis d’y croire lorsque Facundo Torres a tenté un centre pour son attaquant vedette Luis Muriel mais celui-ci fut détourné par les défenseurs de l’Inter Miami à la 74e minute.

Le retour de Jordi Alba côté Miami n’aura rien changé non plus.

Avec ce 0-0, les Herons mettent fin à leur série de 5 victoires consécutives mais conservent leur invincibilité en championnat depuis 8 matchs maintenant. Miami reste aussi en tête de la conférence Est avec 28 points.

En revanche l’Inter n’est pas parvenu à briser la malédiction à Orlando où la franchise de David Beckham ne s’est jamais imposée dans son histoire. Cette rencontre confirme aussi les difficultés de l’Inter Miami dès lors que Messi ne joue pas.

Miami toujours aussi dépendant de Messi

 

En effet, Leo Messi n’a pas pu jouer hier en raison d’une gêne au genou survenue face à Montréal. Avec cette nouvelle contre-performance, les hommes en rose et noir confirment qu’ils n’y arrivent pas dès l’instant où Messi ne joue pas.

Depuis l’arrivée de l’argentin, Miami a dû faire sans lui 13 fois et ne s’est imposé que deux fois. Trop peu pour une équipe visant le titre. Cette absence de « La Pulga » a surtout mis en avant les difficultés de créations des Floridiens sur les 25 derniers mètres quand son maestro est absent.

Tata Martino, entraîneur de cette équipe en est bien conscient, « il y a quelque chose, quand Lionel Messi est absent, qui ne peut pas être recrée et qui est impossible à accomplir, qui est sa capacité de jouer dans les 25 derniers mètres. […] Quand le rival joue bas et défend, Messi trouve une solution. » se lamentait-il après cette performance décevante face à une équipe inférieure.

 

Tata Martino, sans solutions offensives hier soir. Mandatory Credit: Nathan Ray Seebeck-USA TODAY Sports

Concernant l’état de santé de l’ancien barcelonais, Martino se veut rassurant, « il s’est entraîné tous les jours comme le voulait le staff médical après le coup reçu face à Montréal » avant d’ajouter « l’idée est qu’il jouera le match de samedi face à D.C United mais cela va continuer de dépendre de la façon dont la blessure évolue. […] On ne risquera rien, on verra. » concluait-il.

 

Il faudra donc attendre dans la nuit de samedi à dimanche (coup d’envoi 1h30 heure française) pour espérer revoir un peu de magie dans le jeu de l’Inter Miami qui en a bien besoin après sa pauvre performance la nuit dernière.

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires