Yankees : début de match en fanfare

par 3 minutes de lecture
Yankees
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les New York Yankees sont sur une lancée implacable cette saison, et leur récente victoire de 11-5 contre les Kansas City Royals au Kauffman Stadium le confirme.

Les Yankees, affichant désormais un bilan de 49-21, ont transformé les premières manches en cauchemar pour leurs adversaires. Leur dernière victoire, marquée par six points dès la première manche, illustre leur stratégie : frapper fort et frapper tôt.

La capacité des Yankees à démoraliser leurs adversaires dès le départ est devenue une signature de cette équipe.

Cette saison, ils ont accumulé 57 points en première manche, le plus grand nombre dans le baseball. Leur trio de tête, composé d’Anthony Volpe, Juan Soto et Aaron Judge, a constamment été décisif dès les premiers lancers d’un match.

En cette occasion, le home run de trois points de Jose Trevino en première manche a donné le ton, suivi des contributions du reste de l’alignement, assurant une avance commandante que les Royals n’ont jamais pu surmonter.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

La domination offensive des Yankees ne s’est pas arrêté à la première manche.

Giancarlo Stanton a ajouté aux malheurs des Royals avec un home run de deux points en cinquième manche, tandis que le home run de trois points de Gleyber Torres en septième manche a assuré que les Yankees atteignent les 10 points pour la deuxième nuit consécutive.

Une constance à la frappe et au lancer

La constance et la profondeur de l’alignement des Yankees sont évidentes, avec des joueurs comme Volpe, Soto et Judge offrant des performances impressionnante match après match. Volpe, frappant à .327 lors des premières manches, Soto avec un pourcentage de présence sur base de .493, et le remarquable .544 d’OBP et l’OPS de 1.563 de Judge dans la même veine, soulignent la puissance offensive de l’équipe.

Sur le monticule, le lanceur Cody Poteet, remplaçant Clarke Schmidt blessé et Gerrit Cole en convalescence, a très bien performé. Il a limité les Royals à deux points en 5 1/3 manches, montrant la profondeur de l’équipe de lanceurs des Yankees.

Malgré quelques difficultés occasionnelles, la capacité de Poteet à marteler la zone de strike et à maintenir son calme a été essentielle. Les releveurs Ian Hamilton et le bullpen des Yankees ont réussi à contenir le comeback des Royals, assurant une victoire confortable.

Credit Photo : Denny Medley-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires