World Series : Un no hitter historique pour les Astros

par 4 minutes de lecture
world series astros
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Après le blanchissage de la veille, les fans étaient presque certains que les Phillies ne feraient qu’une bouchée des Texans. Pourtant Houston a su renverser la vapeur hier soir de la plus belle des manières. Retour sur une soirée de nouveau historique.

 

World Series : Les Astros se rassurent dans le match 4.

 

L’occasion pour les Phillies de prendre la main sur cette série, avec une avance de 3-1 que 85% des participants précédents avaient encaissée vers une victoire finale.

Mais un jour après avoir déjoué les lancers de Lance McCullers Jr. pour un record de cinq circuits, ils n’avaient absolument rien à offrir contre Javier, dont le combo balle rapide-slider les a mis, mal à l’aise pendant six manches au cours desquelles ils n’ont réussi que deux buts sur balles.

Les Astros ne risquaient pas d’être sans coup sûr, ils ont également été réduits au silence par Nola pendant quatre manches. Dans la cinquième, cependant, des singles consécutifs de Chas McCormick, Jose Altuve et Jeremy Peña ont préparé le terrain pour une séquence dramatique.

 

La cinquième manche tournant du match 4.

 

Rob Thomson s’est tourné vers l’un de ses releveurs les plus puissants. Alvarado, qui a lancé la cinquième manche pour la deuxième fois dans cet après saison. Entrer avec les bases chargées n’était pas une tâche impossible, mais c’était une tâche ingrate. Et pour Alvarado, ça ne s’est pas bien passé du tout.

Le premier lancer du releveur des Phillies a atteint Alvarez, le faisant marcher à la première base et marquer un point pour Houston. Une première dans les World Series, ayant les bases pleines qu’un hit by pitch fait marquer une équipe. Cela a mis fin à une séquence de 16 manches sans point pour les Astros. HOU 1 – PHI 0

 

Décollage des Astros, Alex Bregman réalise un double pour ramener deux points au compteur, Kyle Tucker a suivi avec un sacrifice pour en marquer un autre et Yuli Gurriel a complété avec un simple au sol sur le côté gauche pour un autre RBI qui fait monter le score à Houston. HOU 5 – PHI 0.

 

 

Quatrième fois dans cette série qu’une équipe marque un 5-0 (ou plus) et la troisième fois que les Astros le faisaient. Comme dans le match 2, l’avance est restée, grâce au brillant effort de Javier dans lequel il a lancé un sans coup sûr d’au moins six manches dans les World Series depuis que Jerry Koosman des Mets en a remporté six contre les Orioles dans le match 2 en 1969.

 

Un No Hitter Historique dans les World Series

 

Même lorsque Javier est sorti après six manches et 97 lancers, l’attaque puissante des Phillies est restée muette. Abreu a continué à les tenir sans coup sûr à la  septième manche. Montero a fait de même en huitième.

 

 

 

 

Enfin, dans la neuvième manche, Pressly a secoué Citizens Bank Park. Il a retiré Brandon Marsh sur trois strikes appelés pour le premier retrait. Kyle Schwarber a fait un but sur balles, mais Pressly a fait volé la balle de Rhys Hoskins à droite et à JT Realmuto une balle roulante dans le champ intérieur en troisième base, pour terminer l’exploit.

 

 

L’incroyable exploit des cadres texans, a rejoint le match parfait du droitier des Yankees Don Larsen en 1956 en tant que seul sans coup sûr de l’histoire des World Series. Le seul autre no hitter en séries éliminatoires était le joyau de la série de la division de la Ligue nationale 2010 le Hall of Famer Roy Halladay pour les Phillies contre les Reds dans ce même stade.

 

Au lieu d’un sacre potentiel à domicile jeudi, l’histoire s’est ré-écrite mercredi. Maintenant, nous aurons un match décisif 5, avec le match 6 à Houston garanti pour samedi soir. Dans toutes les séries au meilleur des sept à égalité 2-2, le vainqueur du match 5 a remporté la série 45 fois sur 64 (70%).

 

World series astros

 

 

 

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires