Willie Mays : la MLB pleure la disparition d’un géant

par 3 minutes de lecture
willie Mays
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Willie Mays, l’une des plus grandes légendes du baseball, nous a quittés paisiblement cette nuit, comme l’ont annoncé les San Francisco Giants et sa famille.

Il devait se rendre au Rickwood Field des Black Barons de Birmingham, là où sa carrière a débuté, pour un match entre les Cardinals et les Giants, un événement prévu en hommage aux Negro Leagues. Le match, prévu pour ce jeudi, sera sans aucun doute l’occasion de rendre un vibrant hommage à Willie Mays, une véritable légende du baseball.

Né le 6 mai 1931 à Westfield, Alabama, Mays a marqué l’histoire du baseball avec une carrière exceptionnelle s’étendant sur plus de deux décennies. Joueur polyvalent, combinant une puissance de frappe impressionnante, une vitesse fulgurante, et une défense inégalée. Hors du terrain, c’était un homme amical, souriant et abordable ce qui lui a valu ce fameux surnom de « The Say Hey Kid ».

Pendant sa carrière, Mays a frappé 660 home runs, participé à 24 All-Star Games, remporté deux titres de MVP de la National League et douze Gold Gloves, faisant de lui une icône du sport. Il est particulièrement célèbre pour « The Catch », un des moments que seul le sport américain sait offrir, lors du premier match de la Série mondiale de 1954, qui reste l’un des moments les plus mémorables de l’histoire du baseball.

Willie Mays, a héritage incomparable, touchant le cœur de nombreux fans et inspiré des générations de joueurs notamment au sein de la franchise des Giants. Figure emblématique de la période dorée des champs centre New yorkais des années 50 avec Mickey Mantle (des Yankees) et Snider (des Dodgers), faisant l’objet de débats parmi les fans de New York quant à savoir qui était le meilleur joueur de centre de la ville (des scènes dignes d’un Prince A New York sans doute).

Ce match, initialement prévu pour célébrer les Negro Leagues, revêt maintenant une importance encore plus grande. Ce sera une chance pour la communauté du baseball de se rassembler et de célébrer non seulement les accomplissements sportifs de Mays, mais aussi son influence durable dans le sport.

La perte de Willie Mays est une grande perte pour le monde du baseball, mais son héritage continuera de vivre à travers tous ceux qu’il a inspirés. Ce jeudi, au Rickwood Field, la mémoire de « The Say Hey Kid » sera sans aucun doute célébrée avec le respect et l’admiration qu’il mérite, unissant la communauté du baseball dans un hommage à l’un des plus grands joueurs de tous les temps.

 

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires