Wild Card MLB : Une sacrée première soirée.

par 6 minutes de lecture
wild card
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

The Free Agent vous propose tout au long de la Post Season, les points importants à retenir des matchs. Nous allons commencer avec les premiers matchs de la Wild Card.

 

Wild Card Match 1 : Stupeur et tremblements !

 

La fraîcheur d’un début de soirée d’octobre est agréable pour les amateurs de baseball, plateau télé préparé, boissons fraîches, téléphone en mode avion et bien entendu une installation dans son fauteuil préféré…Changement de programme hier soir pour les fans de MLB du monde entier.

Au moment de mettre en place MLB.TV, nous avons pu constater que l’europe et le reste du monde était privé de Post season, le fameux « Blackout » !! La mauvaise blague digne d’un premier avril, n’est pas du tout passé. Une mobilisation générale de la communauté baseball sur les réseaux sociaux ont permis dans un premier temps d’avoir un accès audio, puis dans la nuit un accès à la vidéo. Tout cela grâce à vous !!

 

Quatres matchs et quatres faits à retenir :

 

Match 1 Guardians – Rays : J-ram est Mr Clutch.

Ambiance Wild card au Progressive Field. Il y a eu une pause dans l’action sur le terrain pour une vidéo arbitrage. José Ramírez n’avait rien d’autre sur quoi se concentrer que les 30 741 fans chantant son nom sur un air qu’il a entendu d’innombrables fois dans ce stade.

La sixième manche a été le tournant du match pour les frappeurs, bien avant un combat des starters est venu pimenter le jeu mettant en scène Shane Bieber (7.2 IP / 3 H / 1 ERA / 8 SO) et Shane McClanahan (7 IP / 7 H / 2 ERA / 5 SO). Jose Siri des Rays vient refroidir encore plus l’ambiance avec une line drive directement dans le champ central pour 407 ft. Amed Rosario frappe un simple, Jose Ramirez vient ensuite délivrer le stade avec un circuit de deux points. Les Guardians remporte le match 2-1, Ramirez a une nouvelle fois confirmer son statut de clutcher.

 

 

Match 1 Cardinals – Phillies : Une neuvième manche fatidique.

La neuvième manche était censée être une conclusion électrisante alors que les séries éliminatoires revenaient au Busch Stadium pour la première fois depuis la série de championnats de la Ligue nationale 2019. Au lieu de cela, 32 minutes d’une implosion inhabituelle et inadmissible pour Saint-Louis.

Mettant en vedette les Phillies marquant six points vers une superbe victoire 6-3, et une blessure qui a laissé le statut de Ryan Helsley pour le reste de la série en danger. Maintenant, les Cardinals se dirigent vers ce qui sera un match éliminatoire face à la perspective d’être sans Helsley en raison d’une blessure subie trois jours plus tôt lors d’un match de saison régulière sans signification. 

Helsley a quitté le Busch Stadium après la défaite pour passer une IRM sur son majeur droit blessé. C’était la première fois dans les 100 ans d’histoire de l’organisation que les Cardinals perdaient un match d’après-saison alors qu’ils menaient par deux points ou plus avant la neuvième manche.

 

 

Match 1 Mariners – Blue Jays : Premier blanchissage de la post season.

C’était le moment précis que les Mariners avaient envisagé lorsqu’ils ont poussé agressivement leurs jetons au milieu de la table et acquis Luis Castillo.

Le droitier a maîtrisé les Blue Jays en 7 1/3 manches sans but vers une victoire 4-0 dans le premier match de la série Wild Card de la Ligue américaine, devenant le premier lanceur de l’histoire des Mariners à ne pas faire marquer de point dans un match d’après-saison. Il s’agissait du deuxième blanchissage de l’histoire des séries éliminatoires des Mariners.

Pour soutenir Castillo, Eugenio Suárez a aligné un doublé RBI qui a marqué Julio Rodríguez , puis Cal Raleigh a ramené sur le marbre un circuit de deux points vertigineux. Luis Castillo s’est alors assuré qu’il n’y aurait aucune chance de donner à l’énorme contingent canadien de quoi se réjouir.

 

 

Match 1 Mets – Padres : Scherzer à la peine, les Padres en profitent.

Le 27e départ de Max Scherzer en séries éliminatoires, son premier avec New York, a été son pire. Les Padres légers, qui ont frappé le moins de circuits de toutes les équipes des séries éliminatoires de la Ligue nationale cette saison régulière. Les Padres ont secoué Max Scherzer tôt avec des circuits dans les première et deuxième manches pour prendre les devants 3-0 dans la seconde.

Scherzer a ensuite renoncé à des circuits consécutifs au cinquième pour compléter le score des Padres 7-0. Les Mets ont marqué leur seul point du match sur un circuit d’Eduardo Escobar. San Diego a remporté une victoire 7-1 dans le premier match de la série Wild Card, poussant rapidement les Mets au bord de l’élimination.

joueur du match Padres : Yu Darvish (7 IP, 1 ER, 4 K, 0 BB) ; Jurickson Profar (2 pour 3, 3 R, 3 RBI)

joueur du match Mets : Eduardo Escobar (2 pour 3, 2 coups sûrs)

 

 

Rappel des résultats des matchs 1 de la wild Card : 

 

Guardians 2, Rays 1  (Guardians mènent 1-0)

Phillies 6, Cardinals 3 (Phillies mènent 1-0)

Mariners 4, Blue Jays 0 (Mariners mènent 1-0)

Padres 7, Mets 1 (Padres mènent 1-0)

 

Pour suivre les matchs d’après saison, deux solutions : MLB.TV en leur forçant un peu la main cette fois ci ou bien Bein sport. Un grand merci à eux car Bein sport France diffusent tous les matchs Wild card en VO et VF sur certains matchs. Vous trouverez leur programmation ci dessous et n’hésitez pas à les suivre sur Twitter @mlbextra !

 

wild card

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires