Wild Card MLB : 3 équipes en vacances, les Mets forcent un Match 3

par 4 minutes de lecture
wild card MLB
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Ce premier tour de Wild Card MLB n’est pas encore terminé mais hier soir 3 équipes ont déjà validé leur ticket pour les séries de division au terme d’une soirée incroyable !

Voici ce qu’il faut retenir de cette deuxième soirée de Wild Card MLB :

Des Mariners renversants

Les Mariners sont devenus l’espace d’une soirée la belle histoire de ces playoffs, le petit poucet. Menés de 7 points, ils ont réussi à revenir puis à s’imposer pour aller défier les Astros lors des ALDS.

C’est la première équipe de l’histoire de la MLB à s’imposer à l’extérieur dans ce nouveau format des playoffs MLB, imité plus tard par les Phillies.

Cette équipe est bonne. Vraiment très bonne et comme à chaque fois c’est un joueur inattendu qui se révèle dans ce genre de situation comme Cal Raleigh. Les Mariners dont c’était la première qualification en 21 ans, vont pouvoir désormais goûter à l’atmosphère des playoffs à la maison dans cette série face aux Astros.

Peu de points mais les Guardians avancent

4 points : c’est le nombre total de points inscrits dans cette série entre les Guardians et les Rays. Alors la faute à qui : à une attaque peu en vue ou à des lanceurs bien trop forts ? Sans doute un peu des deux.

Mais hier soir, il aura fallu attendre la 15ème manche et le Walk-off home run d’Oscar Gonzalez pour que Cleveland arrache son billet pour les ALDS.

Quelques infos sur cette série historiquement pauvre en points selon ESPN Stats & Info :

  • Les 39 retraits au bâton combinés sont le plus haut en un seul match de postseason
  • Les 20 retraits au bâton de Tampa Bay étaient le quatrième plis haut total par une seule équipe dans un match de post-season
  • Premier match de postseason à aller jusqu’à la 13e manche sans un point marqué par l’une ou l’autre des équipes
  • Troisième match pour la qualification qui se termine à 1-0 dans l’histoire de la MLB

La prochaine marche sera d’un tout autre calibre avec les Yankees. Mais Derrière Shane Bieber, Triston McKenzie se révèle un formidable lanceur n°2.

Les Phillies envoient Albert Pujols et Yadier Molina à la retraite

Pour la première fois depuis 2011, les Phillies retrouvent les NLDS après avoir battu les Cardinals 2 à 0. Ces deux rencontres donnent sans doute une indication sur ce que les matchs des Phillies seront dans ces playoffs : un lanceur partant qui va loin dans la rencontre, une relève efficace et une attaque qui saura marquer quand il le faut.

Les Phillies ont obtenu 13 manches combinées sans point au cours des deux matchs de Aaron Nola et Zack Wheeler. Les deux frappeurs des Cardinals Paul Goldschmidt et Nolan Arenado n’ont pas été à la hauteur de l’enjeu terminant la série sur un 1/15 !

Albert Pujols, lui tire sa révérence sur une nuit à deux coups sûrs et achève donc une saison historique pour une retraite bien méritée.

Yadier Molina tire aussi sa révérence après 19 saisons au sein de la franchise et des record à la pelle.

Les Mets ne sont pas morts

Les Mets avaient besoin de DeGrom pour rester en vie et il s’est exécuté : 6 manches lancées, 5 coups sûrs concédés, 2 points et 8 retraits au bâton. Ce deuxième match semblait à l’opposé de ce que les Mets avaient montré lors du match 1.

L’attaque a été efficace avec des home runs de Pete Alonso et Francsico Lindor tandis que Brandon Nimmo, Eduardo Escobar er Jeff mcNeil ont tous inscrits des points importants pour forcer un match 3, toujours au Citi Field ce soir.

Tout se jouera donc ce soir mais les Mets devrotn encore être meilleur pour éviter la désillusion d’une élimination précoce pour retrouver less Dodgers au prochain tour.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires