White Sox-Orioles : une fin de match étrange

par 2 minutes de lecture
White Sox-Orioles
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

La fin de la rencontre White Sox-Orioles a laissé place à la confusion plutôt qu’aux célébrations.

Alors que le bas de la neuvième manche débute, les White Sox sont menés 8 à 2 avec peu d’espoir de revenir dans cette rencontre. Pourtant, rapidement, les joueurs de Chicgao vont inscrire 4 points pour n’être plus qu’à deux longueurs de leur adversaire du soir.

Andrew Benintendi s’avance au marbre avec un seul retrait et deux coureurs sur base. Benintendi a don au bout de sa batte la possibilité d’égaliser voire même d’offrir la victoire. Mais sa frappe monte très haut dans le champ intérieur, et une infield fly rule est alors appelée tout naturellement par les officiels.

Personne ne bouge donc sur les bases et Benintendi est retiré. Et c’est alors que la confusion s’invite dans ce White Sox-Orioles.

Les arbitres vont mettre fin à la rencontre en signalant une interférence de la part d’Andrew Vaughn sur Gunnar Henderson venu attraper la balle de Benintendi dans le champ intérieur.

En effet, sur l’action on note que Vaughn heurte Henderson dans sa course, justifiant l’interférence selon l’arbitre principal Adrian Johnson.

« S’il gêne le joueur de champ dans sa tentative de saisir une balle frappée, l’intention n’est pas nécessaire et c’est une interférence », a déclaré Johnson via le NY Post.« Quand vous voyez l’interférence, vous l’appelez ».

Evidemment cette décision est très controversée. Vaughn ne semble d’ailleurs pas heurté volontairement Henderson dans sa course et le joueur des Orioles n’a pas non plus eu l’air perturbé par ce contact.

Le commentateur de NBC Sports Chicgao, John Schriffen n’en revenait pas lui non plus :

« Non, ils ne peuvent pas terminer le match comme ça ! dit Schriffen en regardant la rediffusion du pop-out. « Maintenant, c’est parti. Adrian Johnson, en tant que chef d’équipe, doit prendre le relais. Ce n’est pas comme ça que ce match doit se terminer ».

 

Credit Photo : Kamil Krzaczynski-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires