Un meilleur contrôle des vols de bases chez les Yankees

par 2 minutes de lecture
yankees
par 2 minutes de lecture

C’était un mal sous-jacent depuis déjà deux saisons du côté du Bronx : les bases volées. Mais depuis le début de la saison 2022, les choses ont évoluée chez les Yankees et les coureurs adverses désireux de gagner un peu de terrain sont beaucoup mieux appréhendés.

Aaron Boone affirmait que son équipe cherchait des moyens de battre leur adversaires de différentes manières. L’attaque bien sur en est une et la démonstration d’hier face aux White Sox le prouve. Mais cette saison les Yankees sont plus que de simples « Bronx Bombers ».

L’arrivée de Luis Rojas change la donne

Il n’était pas si loin, il était un voisin. Luis Rojas est arrivé cet hiver en provenance des new-York Mets où il avait fait un travail remarquable sur le front des base volées. De pire équipe de la MLB, les Mets étaient devenus une équipe où le vol de base était devenu plus compliqué sur les deux dernières saisons. Aaron Boone le savait, il avait besoin de travailler sur ce détail précis, petit détails mais qui revêt une grand importance.

En 2021, les Yankees ont attrapé seulement 17% des tentatives de vols de bases, soi le deuxième plus bas total de la MLB. Ils ont alloués 86 vols bases, le 9ème total de la ligue. Et ce n’est pas la faute d’un seul homme : Gary Sanchez, Kyle Higashioka ont tout deux failli dans cette tâche.

Gary Sanchez est parti, c’est Kyle Higashioka et Jose Trevino qui ont la charge du poste de receveur cette saison. Avec l’ajout de la technologie PitchCom, les Yankees sont en mesure de mieux communiquer sur leur phase défensive et ainsi prévenir les vols de bases. Avec PitchCom, le receveur utilise un émetteur attaché à son poignet ou à son protège-tibia pour communiquer directement avec le lanceur et jusqu’à trois autres défenseurs.

Le résultat ? Les Yankees ont autorisé le moins de tentatives de bases volées (13) et le moins de bases volées (sept, à égalité avec les A’s).

« Je prends ça très au sérieux. Je le prends personnellement. Je le dis aux receveurs. Je le dis aux lanceurs », a déclaré Rojas.

Le diable réside dans les détails parait-il.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires