Seiya Suzuki a choisi les Cubs !

par 2 minutes de lecture
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Le Japonais le plus courtisé sur le marché des transferts aurait pris sa décision : Seiya Suzuki va s’engager dans les prochaines heures avec les Cubs pour cinq ans et 70 millions de dollars.

suzuki

Il était probablement le joueur le plus convoité à n’avoir jamais joué en MLB durant cette intersaison : Seiya Suzuki va prendre le chemin de l’Illinois ! Le joueur nippon rejoint les Cubs pour cinq ans et 70 millions de dollars. David Kaplan (ESPN) a été le premier à rapporter l’information :

Suzuki a réalisé une saison 2021 sensationnelle, avec 38 home runs – son record -, 88 points produits et une moyenne au bâton de 31.7%. Son incroyable productivité offensive ne doit pas faire oublier ses qualités défensives : le joueur de champ extérieur a été récompensé d’un Gold Glove – décerné chaque année aux meilleurs défenseurs du championnat -, le cinquième de sa carrière dans la NPB (Nippon Professional Baseball).

All-Star à cinq reprises, Suzuki a passé l’intégralité de sa carrière professionnelle avec le Toyo Carp, basé à Hiroshima. L’international japonais a également remporté la médaille d’or au cours de l’édition 2020 des Jeux Olympiques d’été.

À Chicago, Seiya Suzuki rejoint une équipe en totale reconstruction. La plupart des principaux joueurs vainqueurs des World Series en 2016 (4-3 contre Cleveland) ont plié bagage : Anthony Rizzo est parti chez les Yankees, Javier Báez s’en est allé chez les Tigers, Kyle Schwarber a pris la direction des Phillies alors que Kris Bryant devrait prochainement signer un nouveau contrat loin de Wrigley Field selon Mark Feinsand (MLB.com) :

Suzuki est la troisième recrue majeure des Cubs durant l’intersaison : en décembre, Chicago avait mis la main sur le lanceur partant Marcus Stroman, avant de s’offrir les services du lanceur de relève Chris Martin il y a quelques jours. Le Japonais de 27 ans devrait prendre la place de Jason Heyward au poste de champ extérieur droit titulaire dans la formation entraînée par David Ross.

Avant-derniers de la NL Centrale l’an passé avec 71 victoires et 91 défaites, les Cubs comptent sur cet élan de fraîcheur pour retrouver les playoffs cette saison.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires