Sean Casey quitte son poste d’entraîneur des frappeurs des Yankees et donne la priorité à sa famille

par 2 minutes de lecture
Sean Casey
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Sean Casey, l’entraîneur des frappeurs des Yankees de New York, a annoncé sa décision de ne pas reprendre son poste d’entraîneur pour la prochaine saison.

Cette décision, motivée par des raisons personnelles, intervient après un mandat court chez les Yankees.

Une décision personnelle

Dans le monde du sport professionnel où la carrière est souvent au centre des préoccupations, le choix de Sean Casey témoigne de l’importance des liens familiaux. L’ancien entraîneur des frappeurs a précisé que sa décision était motivée par son engagement envers ses deux filles, âgées de 13 et 17 ans. Ayant divorcé quelques années auparavant, Casey ressent le besoin d’être plus présent dans leur vie.

Dans son podcast « The Mayor’s Office with Sean Casey », il explique :

« Je suis avec ces filles 50 % du temps. Je ne peux pas imaginer être absent pendant huit mois à New York alors qu’elles sont à Pittsburgh ».

Il est évident que malgré l’attrait d’un poste prestigieux chez les Yankees, ses filles restent sa priorité absolue.

Que retenir de son court passage ?

Le passage de Casey chez les Yankees, bien que bref, a été riche en événements. Entré en fonction en juillet pour remplacer Dillon Lawson, Casey a dû relever le défi des transitions en milieu de saison – une première pour les Yankees sous la direction du manager général Brian Cashman.

Les statistiques donnent une image mitigée du mandat de Casey. Sous sa direction, l’équipe a frappé à .221 avec un OPS de .688 en 71 matchs constituant une baisse par rapport à son prédécesseur.

Avec une direction qui souhaite davantage s’orienter sur l’aspect anaytique, Casey ne semblait pas particulièrement familier avec cette approche.

 

Credit: Brett Davis-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires