Les salaires des Atlanta Braves pour la saison MLB 2023

par 4 minutes de lecture
Salaires Atlanta Braves 2023
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Epluchons ensemble les salaires des Atlanta Braves pour la saison 2023.

La MLB a la particularité de ne pas avoir de plafond salarial à l’image de la NFL ou de la NBA, imposant une taxe lors du dépassement d’un plafond déterminé. 

Et comme souvent dans le sport, la quantité d’argent dépensé dans les salaires influent sur le performances et cela est très souvent le cas en MLB.

Les salaires 2023 de Braves d’Atlanta

Atlanta braves

Situation financière par rapport au plafond de la taxe.

Le seuil de la taxe est fixé à 233 000 000 $ cette année

Avec 190 417 500$ de masse salarial engagée cette saison, les Braves d’Atlanta sont bien en dessous du plafond fixé et par conséquent ne paieront pas de taxe cette saison.

Malgré les départs importants de quelques gros noms ces deux dernières saisons, on pense notamment à Freddie Freeman en 2022 ou encore Dansby Swanson cette saison, les Braves d’Atlanta ont réussi à sécuriser l’avenir d’une grande partie de leur effectif.

Pas moins de sept joueurs ont récemment signé un contrat sur du long terme, Spencer Strider (6 ans et 75 millions $), Austin Riley (10 ans et 212 millions $), Ozzy Albies (7 ans et 35 millions $), Michael Harris II (8 ans et 72 millions $ ), Matt Olson (8 ans et 168 millions$), Ronald Acuna Jr (8 ans et 100 millions $) et Sean Murphy (6 ans et 73 millions $).

Joueur à surveiller

Max Fried

Le lanceur partant entame sa dernière année de contrat avec les Atlanta Braves et pourrait bien tester le marché à la fin de la saison 2023. Cependant, il lui reste une année optionnelle pour 2024. Alors quel choix va-t-il faire ?

Si on suit la politique des Atlanta Braves, Max Fried pourrait bien se voir lui aussi offrir un contrat en or sur du long terme. En effet, avec une masse salariale bien en dessous du seuil fixé, les Braves ont une marge de manœuvre assez importante et peuvent donc se permettre de sécuriser leur lanceur avec un contrat taillé sur mesure pour Max Fried.

Pour rappel en 2022, Max Fried c’est un bilan de 14 victoires pour 7 défaites, 170 retraits au marbre, 2.78 points concédés mérités et 1.01 WHIP.

 

 

Son profil pourrait bien intéresser de grosses écuries, notamment les Dodgers (pour ne citer qu’eux qui pourraient perdre Julio Urias, lui aussi dans sa dernière année de contrat. Il ne fait aucun doute que si Max Fried décide de tester le marché à la fin de la saison ou bien en 2025, les offres ne devraient pas manquer.

Travis d’Arnaud

Le receveur, arrivé en provenance des Rays en 2020, aura un choix cornélien à faire à la fin de la saison. En effet, Travis d’Arnaud peut activer son option et resigner pour une année supplémentaire ou bien tester le matché dès l’hiver 202.

Le poste de receveur des Atlanta Braves a connu quelques changements à l’inter-saison avec le départ de William Contreras chez les Brewers et l’arrivé de Sean Murphy et un contrat sur les six prochaines saisons.

Avec deux receveurs du niveau de Murphy et d’Arnaud, les Atlanta Braves ne devraient pas se servir de ce dernier comme monnaie d’échange. Travis d’Arnaud se sent bien à Atlanta et une année supplémentaire du côté de la Georgie n’est pas à exclure, mieux ça serait la logique parfaite avant peut-être un dernier contrat fructueux.

Eddie Rosario

Dans le même cas de figure que Travis d’Arnaud, Eddie Rosario peut tester le marché dès l’hiver 2023. Le champ gauche des Braves dispose d’une option à la fin de la prochaine saison.

Après une saison 2022 minée par les blessures, Eddie Rosario a vu ses stats diminué, enregistrant son plus faible pourcentage au bâton de toute sa carrière (21,2%). Autant dire qu’avec un année optionnelle, l’avenir de Rosario chez les Atlanta Braves va dépendre de son état de forme et de ses performances cette année.

Il ne serait pas surprenant de voir les Braves se servir de Rosario en monnaie d’échange d’ici la trade deadline.

Alex Anthopoulos et es dirigeants des Atlanta Braves ont bien géré les contrats de leurs pépites, il ne fait aucun doute qu’ils arriveront à en faire de même avec les prochains noms en fin bail.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires