Rob Manfred veut voir plus les lanceurs partants

par 2 minutes de lecture
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

MLB – La Major League Baseball (MLB) se trouve à un moment charnière, hésitant entre les traditions ancestrales et les nouvelles stratégies.

Les récentes remarques du commissaire Rob Manfred laissent entrevoir un changement radical potentiel, avec son désir de voir les lanceurs de départ reprendre le devant de la scène lors de la prochaine saison 2024.

Sa déclaration a trouvé un écho auprès de nombreux fans qui ont exprimé leurs inquiétudes quant à l’abandon des duels traditionnels entre lanceurs titulaires au profit de la stratégie de l' »opener », aujourd’hui très populaire.

La tendance « opener », qui voit les équipes déployer un releveur pour s’attaquer à la tête de la ligne de frappe de l’équipe adverse ets devenue très courante.

« Il y a beaucoup de fans qui pensent que le changement de ‘voyons voir qui est le lanceur du jour’ à ‘qui est l’ouvreur du jour’ n’a pas été positif », a déclaré Manfred.

Les propos du commissaire amènent à se poser la question : La MLB souhaite-t-elle revenir à un style de jeu plus traditionnel ou cherche-t-elle simplement à trouver un équilibre entre le passé et le présent ?

Effets sur la dynamique et la durée des matchs

Le recours accru aux « bullpen games » (matchs dans lesquels plusieurs releveurs entrent et sortent à tour de rôle) peut sembler un coup de maître stratégique pour certains.

En effet, les Arizona Diamondbacks ont démontré son efficacité potentielle lors du quatrième match des NLCS 2023. Le manager Torey Lovullo a fait appel à huit lanceurs différents en un seul match, dont aucun n’a lancé plus de deux manches. Le résultat ? Une victoire à l’arraché sur le score final de 6-5.

Cependant, il y a une conséquence involontaire à prendre en compte. Les récentes modifications des règles de la MLB visent principalement à accélérer le jeu. Paradoxalement, les changements fréquents de lanceurs, caractéristiques des « bullpen games », risquent d’allonger la durée totale du match.

De telles perturbations ne modifient pas seulement le rythme du jeu, mais aussi, comme l’affirment certains puristes, son essence même.

 

Credit: Dan Hamilton-USA TODAY Sportss

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires