Quelles équipes se sont le plus renforcées lors de la MLB Trade deadline ?

par 5 minutes de lecture
mlb trade deadline
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

La date limite est passée pour les franchises MLB pour acquérir ou se séparer de joueurs pour la fin de la saison. Le coup de tonnerre aura été le départ de Juan Soto vers San Diego, qui se place à présent parmi les favoris.

Il reste deux mois avant la fin de la saison régulière et le début des playoffs.

Alors qui s’est renforcé, qui n’aura pas saisi l’occasion pour se construire un avenir plus radieux que son présent ?

San Diego Padres : vainqueurs ! 

Acquisitions: Juan SotoJosh BellJosh Hader, Brandon Drury

Comment ne pas les placer parmi les grands gagnants de cette Trade deadline ! L’acquisition de Juan Soto aura été le point d’orgue de deux jours complètement fou du côté de San Diego. Le front office des Padres a fait le choix entre un effectif taillé pour les playoffs et un réservoir de prospect qui auraient pu les conduire dans un futur plus ou moins distant vers les World Series. Le court-terme l’a emporté.

Avec 5 prospects envoyés du côté des Nationals, San Diego est passé un farm system excellent à moyen. Mais il n’y a pas de trophées décernés pour cela. Et les Padres sont sans doute épuisés de voir les belles promesses de chaque début de saison disparaitre et de voir les Dodgers tout rafler.

Ces acquisitions ne suffiront sans doute pas pour rattraper les Dodgers en tête de la division mais une fois le mois d’octobre lancé, tout est remis à zéro.

New-York Yankees : vainqueurs ! 

Acquisitions : Frankie Montas, Lou Trivino, Andrew Benintendi, Scott Effross, Harrison Bader et Clayton Beeter (ligue mineure)

La trade deadline a été bien réfléchie du côté du Bronx est les négociations rudement bien menées. Les Yankees n’ont pas eu à vider leur réservoir de prospects (et en particulier Anthony Volpe) pour faire les acquisitions de Montas et Benintendi.

Ils ont comblé leur lacunes là où elles étaient et ont même réussi à obtenir une contre partie pour Joey Gallo. La seule vraie interrogation vient du départ de Jordan Montgomery dans l’échange avec Harrison Bader.

Les Yankees ont sans doute quelque chose derrière la tête pour la suite.

Milwaukee Brewers : perdants ! 

Acquisitions : Trevor Rosenthal, Matt Bush, Taylor Rogers et 3 prospects pour Josh Hader, Mark Mathias et deux prospects

la stratégie des Brewers est étonnante à cette trade deadline. Avec 3 matchs d’avance sur les Cardinals en tête de leur division et un seul sur les Padres, les Brewers ont préféré se séparer de bons éléments comme Hader plutôt que de se renforcer.

Cette équipe n’est pas meilleure aujourd’hui qu’elle ne l’était hier.

Los Angeles Angels : perdants ! 

Acquisitions : 4 prospects et joueurs de ligues mineures pour Noah Syndergaard, Brandon Marsh et Raisel Iglesias

Shohei Ohtani n’est pas parti et les Angels ont sans doute perdu une occasion d’accélérer leur reconstruction. Agent libre après 2023, la valeur d’échange de Shohei Ohtani ne fera que diminuer à mesure que le temps passera. Il semble de plus en plus difficile de croire que Ohtani prolonge son aventure ici.

Les Angels auraient sans doute du être dans la course pour Juan Soto mais ils ont choisi de ne pas le faire. Et rien de ce qu’ils ont obtenu notamment pour Thor ne laisse entrevoir un meilleur avenir en Californie.

Houston Astros : vainqueurs ! 

Acquisitions : Trey Mancini, Christian Vázquez, Will Smith et Jayden Murray (ligue mineure)

Encore une trade deadline bien menée par les Astros. Ils ont répliquer à chacun des mouvements de leur principal concurrent dans l’American League, les Yankees. Ils avaient identifié 3 faiblesses majeures et les ont toutes comblées sans abandonner grand chose.

Mancini et Vasquez comblent les lacunes en 1ère base et au poste de receveur et WIll Smith aura son rôle à jouer au sein des lanceurs des Astros.

Encore une fois, il faudra compter sur eux au mois d’octobre.

Washington Nationals : vainqueurs ! 

Acquisitions : le meilleur package de tous les temps

Oui, Soto est parti. Mais il n’est pas parti pour rien. Les Nationals ont sans doute récupéré le meilleur package de toute l’histoire contre Soto et Bell. Ils ont obtenu ce qui constituera sans doute le coeur de la franchise dans les années à venir pour les propulser à nouveau vers les sommets.

Tous ces joueurs ont un potentiel énorme et ont tous un risque de ne jamais vraiment révéler leur vrai potentiel mais le jeu en valait la chandelle. Le timing du départ de Soto était sans doute le meilleur pour les Nationals. À mesure que le jour de son arrivée en tant qu’agent libre arrivait, sa valeur d’échange n’aurait fait que diminuer malgré des performances toujours aussi incroyable pour son âge.

Colorado Rockies : Absents ! 

Acquisitions : aucune

Aussi loin soient-ils des playoffs, les Rockies n’ont pas bougé d’un iota. Avec pourtant des atout qui auraient pu avoir d ela valeur auprès d’équipes luttant pour le titre, les Rockies ont décidé de garder Blackmon, C.J. Cron ou Jose Iglesias.

Une occasion de perdue.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires